logoIC
Yaoundé - 16 mai 2022 -
Agriculture

La Sodecoton prévoit de produire près de 370 000 tonnes de coton lors de la saison 2021-2022, en hausse de 3,6%

La Sodecoton prévoit de produire près de 370 000 tonnes de coton lors de la saison 2021-2022, en hausse de 3,6%

(Investir au Cameroun) - Au cours de la campagne cotonnière 2021-2022, qui s’achève dans quatre mois (mai 2022), les responsables de la Société de développement du coton (Sodecoton) anticipent une hausse 3,6% de la production de coton graines. En effet, après la barre de 357 000 tonnes franchie au cours de la campagne 2020-2021, le mastodonte de l’agro-industrie dans la partie septentrionale du Cameroun devrait afficher une production totale d’environ 370 000 tonnes en 2021-2022, en hausse de 13 000 tonnes en glissement annuel.

« Sur le plan de la production cotonnière, l’entreprise prévoit une production record d’environ 370 000 tonnes de coton graines, avec un rendement d’environ 1600 kg/ha. C’est le rendement le plus élevé en Afrique en culture pluviale », souffle une source interne à l’entreprise. Et de poursuivre : « plusieurs indicateurs sont au vert. Pour les exercices 2021 et 2022, les résultats s’annoncent excédentaires, sur la base des ventes à terme de la fibre déjà réalisées. En effet, les ventes de la fibre de ces exercices ont été effectuées à de très bons prix sur le marché international ».

En clair, en 2021, l’entreprise cotonnière nationale a redressé la barre de ses performances. Ceci, après une année 2020 plutôt morose (perte de plus de 5 milliards de FCFA), au cours de laquelle les effets du coronavirus ont quelque peu freiné l’élan de la Sodecoton, qui avait pourtant renoué avec les bénéfices au terme de la campagne 2017-2018 (5,1 milliards de FCFA), après des pertes cumulées de 36 milliards de FCFA enregistrées entre 2014 et 2016.

Mieux, le nouveau record de production annoncé pour la campagne 2021-2022 rapproche cette unité agro-industrielle à capitaux mixtes de son objectif de franchir la barre de 400 000 tonnes de coton produites en 2025. Dans cette perspective, la Sodecoton, qui encadre plus de 200 000 producteurs dans les trois régions septentrionales du Cameroun, accélère ses investissements dans le domaine de la transformation.

C’est ainsi que le 6 mars 2021, l’entreprise a procédé à la pose de la première pierre de sa 10e usine d’égrenage de coton dans la localité de Gouna. Son projet de construction d’une nouvelle huilerie dans la ville de Ngaoundéré a également connu une avancée, avec la tenue, du 22 au 27 mars 2021, des audiences publiques relatives à l’étude d’impact environnemental de ce projet, qui coûtera 25 milliards de FCFA.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi :

17-03-2021 - Après sa 10e usine d’égrenage, la Sodecoton met le cap sur une huilerie de 25 milliards de FCFA à Ngaoundéré

13-04-2021 - La Sodecoton décroche un financement de 64 milliards de FCFA de la BID, pour l’achat du coton graine, les intrants…

21-04-2021 - Avec 38% des exportations, la Chine est la première destination du coton camerounais

ciment-le-cameroun-autorise-les-importations-du-congo-et-de-la-rdc-pour-satisfaire-la-demande-nationale
Dans une correspondance datant du 10 mai 2022, le ministre du Commerce (Mincommerce), Luc Magloire Mbarga Atangana, demande aux sociétés de...
emprunt-obligataire-2022-le-cameroun-fait-les-yeux-doux-aux-investisseurs-gabonais-et-congolais
Le ministre camerounais des Finances, Louis Paul Motazé (photo), lance ce 16 mai 2022, le Road-show du 6e emprunt obligataire de l’histoire des...
banque-mondiale-le-camerounais-albert-zeufack-nomme-directeur-des-operations-pour-l-angola-la-rdc-le-burundi
Dans une communication interne, la Banque mondiale vient d’annoncer la nomination de l’économiste camerounais Albert Zeufack au poste de directeur des...
bvmac-les-entreprises-affichent-une-capitalisation-boursiere-de-159-milliards-de-fcfa-a-fin-janvier-2022-en-hausse-de-13
Selon les informations du ministère camerounais des Finances, au 31 janvier 2022, les entreprises de la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique...

Cette start-up camerounaise veut lutter contre les déserts médicaux en Afrique

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n120:Avril 2022

Covid-19, guerre en Europe : des entreprises camerounaises vont souffrir


Albert Zeufack: « Le marché le plus important aujourd’hui, c’est l’Asie »


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev