logoIC
Yaoundé - 10 juillet 2020 -
Agro-industrie

Plus de 64 milliards FCFA de la Banque islamique de développement, pour financer la campagne cotonnière 2018-2019 au Cameroun

Plus de 64 milliards FCFA de la Banque islamique de développement, pour financer la campagne cotonnière 2018-2019 au Cameroun

(Investir au Cameroun) - Conformément à un décret présidentiel signé en décembre 2018, lequel habilitait le ministre de l’Economie à contracter un prêt pour financer la campagne cotonnière 2018-2019 au Cameroun, la Société internationale islamique de financement du commerce (ITFC), filiale du groupe de la Banque islamique de développement (BID), ouvrira dans les prochains jours une ligne de crédit d’un montant de 64,2 milliards FCfa, en faveur du Cameroun, apprend-on de sources proches du dossier.

Ces financements destinés à la Société de développement du coton (Sodecoton), le fleuron agro-industriel de la partie septentrionale du Cameroun, vont servir, apprend-on de bonnes sources, à l’acquisition des intrants agricoles, du coton graine et de graines de soja, auprès des 250 000 producteurs encadrés par la Sodecoton.

Ce concours financier de la BID est plus important qu’auparavant, à cause du relèvement de l’enveloppe obtenu par le gouvernement camerounais, qui a réussi à convaincre ce bailleur de fonds de faire passer son financement traditionnel en faveur de la filière coton de 13 milliards FCfa, jusqu’en 2016-2017, à plus de 64 milliards de francs Cfa de nos jours.

Cet appui financier apparaît comme un coup de pouce majeur pour la Sodecoton, entreprise d’économie mixte qui surfe désormais sur la vague de la performance, après une longue période de turbulences.

En effet, après des pertes sèches successives de 11 milliards de francs Cfa en 2014, contre respectivement 18,8 et 5,8 milliards de francs Cfa en 2015 et 2016, soit un montant total de 35,6 milliards de francs Cfa sur une période de 3 ans ; la Sodecoton a renoué avec les bénéfices en 2017.

Cette année-là, les états financiers officiels de cette unité agro-industrielle, ont affiché un résultat net de 4,3 milliards de francs Cfa, témoignant d’une sortie de la zone de turbulences, laquelle performance est consécutive à la mise en œuvre d’un plan de restructuration implémenté depuis l’année 2016.

Brice R. Mbodiam

 

Lire aussi:

11-12-2018 - Pour la 1ère fois depuis au moins 5 ans, la production cotonnière au Cameroun devrait frôler la barre de 300 000 tonnes, en 2018-2019

11-05-2018 - Cameroun : redevenue rentable après 3 ans de déficit, la Sodecoton réclame 15 milliards FCfa à l’Etat pour doper ses performances

le-cameroun-projette-d-injecter-pres-de-98-milliards-de-fcfa-dans-le-secteur-des-industries-et-services-en-2021
Dans le cadre de la loi de finances 2021 en cours d’élaboration, le gouvernement camerounais projette de consacrer une enveloppe budgétaire de 97,85...
a-fin-avril-2020-l-encours-de-la-dette-publique-du-cameroun-est-estime-a-8-826-milliards-de-fcfa-soit-38-6-du-pib
À fin avril 2020, l’encours de la dette publique et à garantie publique du Cameroun est estimé par l’autorité nationale en charge du crédit à 8 826...
l-offre-de-production-de-la-centrale-hydroelectrique-de-memve-ele-passe-de-60-a-90-mw
Entre le 25 octobre 2019 et le 7 juillet 2020, la centrale hydroélectrique de Memve’élé (211 MW) est passée de 60 à 90 MW, grâce aux récents...
les-six-pays-de-la-cemac-invites-a-fournir-la-liste-des-entreprises-publiques-a-introduire-en-bourse
Le Comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique centrale (Umac), qui a tenu une session par visioconférence le 3 juillet 2020, vient d’interpeller...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n98 Juin 2020

Covid 19 Et maintenant, l’étendue des dégâts


Emmanuel de Tailly (SABC) : «Maintenir l’emploi coûte que coûte »


Business in Cameroon n88: June 2020

Covid 19 Its impacts so far


Emmanuel de Tailly (SABC) : «Preserving jobs at all costs»

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev