logoIC
Yaoundé - 24 août 2019 -
Banque

L'Etat du Cameroun augmente le capital de la Banque camerounaise des PME en difficulté de 10 à 20 milliards FCFA

L'Etat du Cameroun augmente le capital de la Banque camerounaise des PME en difficulté de 10 à 20 milliards FCFA

(Investir au Cameroun) - La Banque camerounaise des petites et moyennes entreprises (BC-PME), en difficulté financière, vient de voir son capital augmenter de 10 à 20 milliards FCFA.

L’information est de Théodore Nkodo Foumena, président du conseil d’administration (PCA) de ladite banque dont l'actionnaire unique est l’Etat du Cameroun. Le PCA indique que cette décision a été prise le 16 novembre 2018, au cours d’une assemblée générale mixte, à Yaoundé.

L’augmentation du capital a été rendue possible grâce à l’émission de 1 000 000 d'actions nouvelles de 10 000 FCFA chacune, par apports en numéraires de l’Etat du Cameroun.

Clôturant les travaux, Gilbert Didier Edoa, secrétaire général (SG) du ministère des Finances (Minfi) et président de séance ce 16 novembre-là, a « rassuré le président du conseil d’administration et la direction générale de la Banque sur l’engagement et le soutien continu du chef de l’Etat, et du gouvernement tout entier, à la BC-PME, dans l’accomplissement de ses missions », rapporte M. Nkodo Foumena.

Pour comprendre le soutien de l’Etat à la BC-PME, il faut se rappeler que cette banque est presque en faillite alors qu’elle a à peine 4 ans de fonctionnement au compteur. Dans le cadre du programme économique avec le Fonds monétaire international (FMI) pour la période 2017-2020, l’Etat camerounais a pris l’engagement de restructurer cet établissement bancaire. Et pour cause, à la date du 31 août 2015, la Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac) avait relevé l’infraction à la norme relative à la représentation du capital minimum. C’est-à-dire que la BC-PME ne disposait pas de fonds propres qu’elle doit pouvoir justifier à tout moment.

Finalement, le 30 août 2018, la Cobac, le gendarme financier dans la sous-région Cemac, a ouvert une procédure disciplinaire à l’encontre de la Banque camerounaise des PME et de ses dirigeants, dont la DG, Agnès Ndoumbé Mandeng, pour non-respect des termes d'une injonction datant du 16 octobre 2017.

Pour le FMI, le modèle économique de cette banque des PME est resté jusqu’ici très évasif.

Sylvain Andzongo

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n87-88: Juillet / Août 2019

Ces multinationales qui réussissent au Cameroun


Le combat d’un Camerounais pour une justice fiscale internationale


Business in Cameroon n77-78: July - August 2019

Discovering multinationals that thrive in Cameroon


Meeting with the Cameroonian who fights for global tax fairness

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev