logoIC
Yaoundé - 20 février 2020 -
Bois

Cameroun : le port de Kribi ravit à celui de Douala les exportations de bois sciés et en grumes de la République centrafricaine

Cameroun : le port de Kribi ravit à celui de Douala les exportations de bois sciés et en grumes de la République centrafricaine

(Investir au Cameroun) - Depuis le début de cette année 2019, les conditions d’exportation du bois au port de Douala, la capitale économique camerounaise, vont en s’améliorant.

Mais, cette embellie, que l’Organisation internationale des bois tropicaux (OIBT) met sur le compte du ralentissement de la demande chinoise (la Chine est l’une des principales destinations du bois camerounais avec l’Union européenne), ne semble pas avoir empêché certains exportateurs de bois d’aller voir du côté du port en eau profonde de Kribi, mis en service en mars 2018 dans la région du Sud du pays.

En effet, selon la note de conjoncture de l’OIBT sur le marché international du bois, pour la période allant du 1er février au 15 février 2019, en dépit de la situation d’amélioration au port de Douala, « les expéditeurs de sciages et de grumes en République centrafricaine ont détourné leurs exportations vers le port de Kribi ».

« C’est tout à fait normal qu’une partie du trafic du port de Douala soit déviée au port de Kribi. Ce qui permettra à Douala de respirer un peu », avait déjà confié Patrice Melom, le directeur général du port autonome de Kribi (PAK), au sortir d’un séminaire organisé les 19 et 20 avril 2018 avec les opérateurs de la filière bois, qui avaient à cette occasion été invités à s’intéresser à la plateforme portuaire de Kribi, dans le cadre de leurs activités d’exportation.

Cet appel du directeur général du PAK a visiblement été bien attendu par les exploitants forestiers en activité en Centrafrique, dont certains préfèrent désormais la plateforme de Kribi pour leurs exportations de bois.

Celles-ci sont assurées par Kribi Conteneurs Terminal (KCT), entreprise contrôlée par le consortium franco-chinois Bolloré-CHEC-CMA CGM, qui s’est notamment alliée à l’armateur chinois Cosco, pour les exportations de bois à partir du port en eau profonde de Kribi.  

Brice R. Mbodiam

Lire aussi :

 

05-02-2019 - Le ralentissement de la demande chinoise fluidifie les exportations du bois camerounais vers l’Europe, à partir du port de Douala

04-04-2018 - Le marché chinois continue de bouder le bois en provenance du Cameroun, réputé trop cher

huawei-felicite-au-cameroun-pour-son-investissement-dans-le-transfert-des-competences
L’équipementier chinois Huawei a organisé ce 19 février 2020 dans la capitale camerounaise, la première finale nationale de son concours dénommé « Huawei...
les-brasseries-du-cameroun-declarent-un-benefice-d-environ-16-milliards-de-fcfa-en-2019-en-baisse-de-34
Dans un communiqué à destination des investisseurs, publié le 21 janvier 2020, la Société anonyme des brasseries du Cameroun (SABC), filiale du groupe...
la-cicam-annonce-un-deficit-de-production-du-pagne-du-8-mars-journee-internationale-de-la-femme
La tradition du port du pagne le 8 mars, Journée internationale de la femme, pourrait être perturbée cette année 2020 au Cameroun. En effet, dans une...
banque-atlantique-cameroun-affiche-un-resultat-net-provisoire-de-7-milliards-de-fcfa-en-2019-en-hausse-de-17
Banque Atlantique Cameroun (BACM) informe qu’il a réalisé un résultat net provisoire de 7,1 milliards de FCFA au cours de l’exercice 2019, soit une hausse...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n94 Février 2020

Sociétés de transfert d’argent Le Cameroun au cœur de la bataille


Entretien : « Passer d’une administration bureaucratique à une gestion publique performante »


Business in Cameroon n84: February 2020

Money transfer business Cameroon is on the front line


Interview: «Shifting from bureaucratic management to efficient public management»

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev