logoIC
Yaoundé - 09 août 2020 -
Finance

MTN Cameroun finalise son offre de prêts et d’épargne d’argent

MTN Cameroun finalise son offre de prêts et d’épargne d’argent

(Investir au Cameroun) - MTN Cameroun est en train de finaliser la plateforme qui lui permettra d’offrir des services de micro-crédits et d’épargne via le mobile. « Nous aurions déjà dû l’annoncer, mais il y a encore des petits réglages à faire », à confirmer une source au sein de l’entreprise qui a requis l’anonymat, le projet ne faisant pas encore l’objet de communications commerciales.

L’opérateur de téléphonie mobile, filiale du groupe sud-africain MTN, était déjà le premier à lancer le service de porte-monnaie mobile (Mobile Money) dans la version qu’on lui connaît aujourd’hui. Il a aussi été le premier à permettre le transfert direct de porte-monnaie mobile à un autre, dans le cadre de plateforme du groupement interbancaire monétique de l’Afrique centrale (Gimac), même si tous les acteurs du secteur s’y étaient déjà préparés.

Il semble avoir aussi pris le statut de pionnier dans le domaine du micro-crédit. Concrètement, en plus de pouvoir faire des transactions de dépôts et de transfert d’argent, il sera désormais possible pour ses clients Mobiles Money de solliciter des petits prêts ou encore de percevoir des intérêts sur la quantité d’argent qu’ils auront conservé dans son compte Mobile Money.

Mécanisme

Sur le plan opérationnel, MTN s’est appuyé sur la plateforme créée par Credixcam, une startup camerounaise spécialisée dans le domaine. Le service s’appelle le MoMokash et les personnes qui souhaitent en bénéficier pourront juste souscrire via un code saisi sur le téléphone. La gestion du système de paiement sera désormais assurée par Mobile Money Corporation, filiale de MTN Cameroun en charge de gérer les services d’émission de monnaie électronique, mais aussi ceux de dépôt et de retrait de fonds. Cette dernière s’est récemment mise à jour avec les règles de fonds propres de la Commission bancaire d’Afrique centrale.

Mais pour les services de microcrédit et d’épargne, l’opérateur de téléphonie a signé des accords avec plusieurs microfinances au Cameroun. Le dispositif semble être monté de sorte que MTN n’accorde pas lui-même les micro-prêts. Il servira plutôt de plateforme de distribution de services d’épargne et de crédit au profit de ces établissements financiers. C’est en tout cas sur le même modèle que cela fonctionne au Ghana pour MTN Ghana et au Kenya pour M-Shwari.

Taux d’intérêt

Le secteur du microcrédit ouvre de nouvelles possibilités au Cameroun. MTN a déjà une expérience de scoring grâce à son service de crédit sur les communications. Mais on apprend que des entreprises indiennes et américaines sont déjà présentes, pour proposer des plateformes de gestion d’épargne et de crédits par téléphone. Les offres pourront donc se multiplier très bientôt. De même, Orange a lancé sa filiale Orange Bank. L’autre étape sera celle de proposer des services de crédits et d’épargne via le mobile.

Le grand inconnu de cette avancée reste le taux d’intérêt, qu’il soit créditeur lorsqu’on a épargné, ou débiteur lorsqu’on a emprunté. L’expérience kényane a été un drame pour les emprunteurs, au point où la banque centrale est en train de vouloir se donner les moyens de réguler le niveau des taux. Sur une base annualisée, les intérêts pouvaient atteindre 350% du montant principal emprunté. Pour l’emprunt sur le crédit de communication, MTN prélève 10% du montant emprunté après quelques jours.

Mais une opportunité s’ouvre pour les microfinances, qui pourront connaître une croissance organique. Sans avoir besoin d’ouvrir de nouvelles agences, elles pourront toucher plus facilement des millions de clients potentiels. MTN Cameroun via sa société de paiement, collectera pour eux les dépôts, et effectuera en leur nom l’épargne. Reste à savoir comment seront partagés les frais entre ces deux catégories d’acteurs.

 Idriss Linge

 

la-baisse-de-regime-de-la-php-fait-chuter-les-exportations-de-bananes-du-cameroun-de-6-000-tonnes-en-juillet-2020
Pour le 2e mois consécutif, depuis septembre 2018, la CDC figure sur la liste des exportateurs de la banane camerounaise au mois de juillet 2020. En...
en-2019-l-assureur-camerounais-chanas-affiche-un-resultat-net-de-683-4-millions-de-fcfa-16-2
Chanas Assurances, société camerounaise d’assurances contrôlée majoritairement par la Société nationale des hydrocarbures (SNH), informe qu’elle a...
africa-food-manufacture-va-investir-13-milliards-de-fcfa-dans-la-toute-premiere-semoulerie-de-ble-dur-au-cameroun
Africa Food Manufacture (AFM), unité de production de pâtes alimentaires de la marque Broli, a signé le 30 juillet 2020 avec l’Agence de promotion des...
hydrocarbures-la-snh-evalue-la-valeur-de-ses-donnees-d-exploration-et-de-production-a-plus-de-10-000-milliards-de-fcfa
La Société nationale d’hydrocarbure (SNH) estime à 18,736 milliards USD (10 346,12 milliards de FCFA) la valeur des données issues des activités...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n100 Juillet-Août 2020

Le Top 100 des acteurs économiques du Cameroun


Colonel Roger Kuitche : « la stratégie militaire appliquée aux entreprises et aux administrations est un outil à exploiter »


Business in Cameroon n90: july - August 2020

Top 100 economic actors in Cameroon


Colonel Roger Kuitche: “Military strategy is an important tool that will beneft businesses and public administrations”

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev