logoIC
Yaoundé - 20 novembre 2018 -
Politique

Cameroun: le chef de l'Etat Paul Biya nouvellement élu prête serment et fixe le cap du septennat 2018-2025

Cameroun: le chef de l'Etat Paul Biya nouvellement élu prête serment et fixe le cap du septennat 2018-2025

(Investir au Cameroun) - Réélu à l'issue de la présidentielle du 7 octobre 2018 avec 71,28% des voix, Paul Biya, le chef de l’Etat du Cameroun, a prêté serment au Parlement le 6 novembre, à Yaoundé.

Après avoir pris solennellement l’engagement d’exercer la fonction présidentielle, M. Biya a prononcé un discours qui fixe le cap de son septième mandat pour la période 2018-2015. « Nous allons poursuivre nos réformes structurelles afin de renforcer notre équilibre budgétaire et de conforter la soutenabilité de notre dette. Des finances saines sont en effet, la condition de l’attractivité d’une économie et, donc, de son aptitude à accueillir les investissements.», a déclaré le président de la République.

Paul Biya a indiqué qu’il va développer les secteurs de l’économie qui pourront réduire sensiblement les importations de biens et services. Par ailleurs, il a engagé le gouvernement à réaliser une véritable «révolution agricole» en modernisant les moyens de production et en transformant davantage, les produits agricoles. Cela devrait aller de pair avec la mise à disposition de nouveaux équipements, magasins de stockage et routes d’accès.

L’Etat continuera, selon M. Biya, d’exploiter tous les sites et cours d’eau disponibles afin de faire du Cameroun, un grand producteur d’électricité dans le continent. De la même façon, l’Etat va continuer à développer les infrastructures de transport (routes, ports, aéroports) au bénéfice de l’économie camerounaise mais aussi, pour faciliter les communications avec les pays voisins.

Paul Biya s’est engagé personnellement « à favoriser la relance de la croissance économique, créatrice d’emplois, notamment pour les jeunes, et susceptible d’améliorer le pouvoir d’achat ; à promouvoir le rôle des femmes dans notre société ; à faciliter l’intégration sociale des jeunes en développant encore davantage notre système éducatif, à tous les niveaux et en mettant l’accent sur la professionnalisation ; à lutter contre l’exclusion, notamment par une meilleure protection des personnes vivant avec un handicap ».

Au cours du septennat en cours, le chef de l’Etat a promis de renforcer le système de santé, en ouvrant de nouveaux hôpitaux et en finalisant un dispositif de sécurité sociale efficace ; mettre en valeur une politique d’habitat social digne de ce nom ; valoriser le patrimoine culturel. Sans oublier, enfin, d’apporter au secteur sportif, le soutien qu’il mérite, pour que les efforts consentis pour accueillir la Coupe d’Afrique des nations de football (CAN) 2019 reçoivent leur juste récompense.

Sylvain Andzongo

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n79: Novembre 2018

Le secteur financier camerounais se digitalise à grande vitesse

L’anacarde, un vaste potentiel de revenus et d’emplois



Business in Cameroon n69: November 2018

Cameroon’s finance sector goes through rapid digitalization

Cashew, a sector with great potential, both for revenues and job creation