logoIC
Yaoundé - 24 août 2019 -
Transport

Cameroun : les opérateurs portuaires invités à prendre des mesures pour booster l’attractivité du port de Kribi au plus tard le 31 janvier 2019  

Cameroun : les opérateurs portuaires invités à prendre des mesures pour booster l’attractivité du port de Kribi au plus tard le 31 janvier 2019  

(Investir au Cameroun) - Dans l’optique de rendre le port autonome de Kribi (PAK) compétitif, le directeur général (DG) du PAK, Patrice Melom (photo), vient de signer une note invitant les opérateurs intervenant sur la place portuaire à prendre des mesures urgentes, tendant à booster son attractivité et accroître le développement de son trafic.

Ces directives du DG du PAK, applicables au plus tard le 31 janvier 2019, concernent principalement, Kribi Conteneurs Terminal (filiale de Bolloré, manutentionnaire sur le terminal à conteneurs), Smit-Lamnalco (opérateur du remorquage et de lamanage) et Kribi Polyvalent Multiple Operators (manutentionnaire sur le terminal polyvalent).

Pour sa part, indique Patrice Melom, le PAK s’est engagé à maintenir le niveau de ses tarifs homologués en 2016, sur le segment navire et marchandises en opération sur le terminal à conteneurs. « L’ensemble de ces mesures vise à améliorer l’offre commerciale du port de Kribi, pour lui permettre de satisfaire les attentes croissantes des opérateurs économiques, exportateurs et importateurs des biens ».

Mais, il faut noter que cette adresse de M. Melom aux opérateurs de la place portuaire intervient à la suite d’une rumeur faisant état de ce que, le PAK aurait enregistré moins de 20 opérations depuis le début de l'année 2019 et donc, presque pas de rentrée d'argent. Bien plus, une certaine opinion soutient que, plusieurs importateurs et exportateurs auraient choisi de tourner le dos au PAK à cause du coût élevé du stationnement par rapport au port de Douala (soit 5 000 FCFA de plus/container/jour).

Les sources autorisées contactées au port de Kribi se sont abstenues d’apporter des éclairages sur ces différentes allégations. Elles se sont contentées de dire qu’il s’agit d’un « Fake ». Sans plus.

S.A

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n87-88: Juillet / Août 2019

Ces multinationales qui réussissent au Cameroun


Le combat d’un Camerounais pour une justice fiscale internationale


Business in Cameroon n77-78: July - August 2019

Discovering multinationals that thrive in Cameroon


Meeting with the Cameroonian who fights for global tax fairness

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev