logoIC
Yaoundé - 17 décembre 2018 -
Agriculture

Le Cameroun et la Russie envisagent de mettre en place une bourse du café

Le Cameroun et la Russie envisagent de mettre en place une bourse du café

(Investir au Cameroun) - Les opérateurs économiques camerounais et la Chambre de commerce de Moscou nourrissent l’ambition de mettre en place une bourse du café, apprend-on officiellement.

Le projet, que le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana (photo), liste parmi les activités à soutenir par son département ministériel cette année, a été discuté lors des Journées économiques camerounaises à Moscou organisées en octobre 2016.

En effet, la Russie est, avec l’Allemagne et la Belgique, parmi les trois plus grandes destinations des cafés (Arabica et robusta) produits au Cameroun. Avec 81,36% des volumes exportés, selon les statistiques officielles de la campagne 2014-2015.

En plus du projet susmentionné, a souligné le ministre Mbarga Atangana en recevant les vœux de ses collaborateurs ; cette année, «au plan de la conquête des marchés extérieurs, notamment des débouchés de proximité», la priorité du ministère du Commerce «portera sur l’espace sous-régional et régional, avec une emphase sur l’obtention auprès de la Cemac et de la Ceeac, des agréments au régime préférentiel communautaire», au bénéfice des entreprises camerounaises.

Aussi, ce membre du gouvernement a-t-il lancé un appel en direction des opérateurs économiques locaux, pour qu’ils se rapprochent des services compétents de son ministère, dans l’optique d’obtenir de l’aide dans le montage de leurs dossiers de demande d’agrément.

BRM

Lire aussi

21-01-2016 - Le café camerounais se trouve de nouveaux débouchés en Chine, en Hollande et en Malaisie

02-09-2016 - Au Cameroun, 234 hectares de caféiers ont été créés en 4 ans, grâce au programme New Generation du CICC

22-06-2016 - La PME camerounaise Gariland International lance Nextcoffee, un café bio et diététique

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n79: Novembre 2018

Le secteur financier camerounais se digitalise à grande vitesse

L’anacarde, un vaste potentiel de revenus et d’emplois



Business in Cameroon n69: November 2018

Cameroon’s finance sector goes through rapid digitalization

Cashew, a sector with great potential, both for revenues and job creation


  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev