logoIC
Yaoundé - 16 avril 2024 -
Finance

Bus Rapid Transit : la mairie de Douala lance une opération pour mobiliser 10 milliards de FCFA de fonds de contrepartie

Bus Rapid Transit : la mairie de Douala lance une opération pour mobiliser 10 milliards de FCFA de fonds de contrepartie

(Investir au Cameroun) - Depuis le 19 février 2024, la Communauté urbaine de Douala (CUD), mairie de la ville, a lancé les souscriptions des bons à moyen terme négociables (BMTN) d’un montant de 10 milliards de FCFA. Il s’agit d’un type de titres de créances négociables (TCN) émis sur le marché des titres de la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), l’institut d’émission commun aux six pays de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale). 

L’opération, baptisée « TCN 6,5% NET BMTN CUD 2024-2028 », a été présentée le 26 mars 2024 à Douala. Elle est arrangée par un consortium de sociétés de bourses (USCA, Beko Capital, Elite Capital, Fedhen Capital) avec pour chefs de file Société Générale Capital Securities Central Africa (SG Capital Cemac) et Attijari Securities central Africa (ASCA). Et les souscriptions se déroulent auprès des banques et autres institutions financières qui sont des spécialistes de valeurs du trésor (SVT) jusqu’au 31 mars 2024. Mais la CUD précise que ce délai peut être prolongé.

Au total, 10 000 titres doivent être émis à la valeur nominale unitaire d’un million de FCFA. Le taux d’intérêt est de 6,50% pour une maturité de quatre ans (2024-2028). L’opération est garantie par une lettre de confort du ministère des Finances du Cameroun. Pour sécuriser les remboursements, la CUD affirme qu’elle donnera de manière ferme et irrévocable à la Beac, l’instruction de débiter son compte dans ses livres et d’alimenter mensuellement le compte séquestre également ouvert dans les mêmes livres à hauteur de 1/12e du montant de la prochaine échéance annuelle, jusqu’au remboursement total du montant d’émission.

Une commission de 3 milliards de FCFA pour la CAA

Les 10 milliards de FCFA à mobiliser représentent une partie des fonds de contrepartie (12,4 milliards de FCFA) devant être fournis par l’État du Cameroun (précisément la CUD) dans le cadre du projet de Bus Rapid Transit (BRT) de la capitale économique camerounaise. Ils vont permettre à la CUD d’indemniser des biens et personnes impactés par le projet à travers un plan d’action de réinstallation (PAR) de 6,6 milliards de FCFA : soit 5,2 milliards de FCFA pour indemniser quelques 542 personnes et 1,4 milliard de FCFA pour les réinstallations, précise-t-on à la mairie de la ville. Elle prévoit par ailleurs une réserve de 600 millions de FCFA, afin de faire face aux surcoûts liés aux actions de réinstallation involontaires contestées.

En fin, près 3 milliards de FCFA doivent servir au paiement d’une commission à la Caisse autonome d’amortissement (CAA), le gestionnaire de la dette publique du Cameroun. « Le financement de la Banque mondiale de 260,8 milliards de FCFA dont bénéficie le projet a été accordé à l’État qui en transfert le fruit à la CUD. À ce titre, l’État représenté par la CAA a négocié avec la CUD une commission de rétrocession qui s’élève à 2,9 milliards de FCFA. Il s’agit d’une compensation matérialisant le fait que la charge de remboursement de cette dette reposera sur l’État, mais le bénéfice des investissements qu’il finance ira à la ville de Douala », explique la mairie de la ville de Douala.

D’après la CUD, les 2,4 milliards de FCFA de fonds de contrepartie restants pourraient être mobilisés en fonction des besoins du projet. Elle précise que malgré la baisse du coût des indemnisations, le budget du projet reste maintenu à 335,3 milliards FCFA, dont 62,1 milliards FCFA devant être mobilisés par les partenariats publics-privés. Selon le maire de Douala, Roger Mbassa Ndine, le projet BRT devrait débuter d’ici juillet prochain. Il devrait permettre à la capitale économique du pays de se doter d’un système de transport moderne pour une meilleure mobilité.

Frédéric Nonos

Lire aussi :

19-03-2024-Projet de bus rapides de Douala : le coût des indemnisations passe de 12 à 5 milliards de FCFA, 542 personnes ciblées

05-09-2023-Douala : le projet de Bus Rapid Transit retardé par les indemnisations, budgétisées à 12 milliards de FCFA

01-07-2022-Projet de bus rapides de Douala : la Banque mondiale approuve un prêt de 260,8 milliards de FCFA (78% du coût global)

mairie-de-douala-le-mobile-money-bientot-admis-comme-moyens-de-paiement-des-taxes-et-autres-droits
Le maire de Douala, Roger Mbassa Ndine, le directeur général de MTN Cameroon, Mitwa Ng'ambi, et le directeur général de Mobile Money Corporation (MMC,...
cacao-le-cameroun-recense-les-beneficiaires-de-la-prime-sur-la-qualite-pour-les-saisons-2020-2021-et-2021-202
Les opérations de recensement des producteurs de cacao éligibles à la prime à la qualité des fèves débutent ce 16 avril 2024, dans tous les bassins de...
projet-de-bus-rapid-de-yaounde-le-lineaire-de-la-phase-pilote-connu
Le corridor pilote du projet de Bus Rapide Transit (BRT) de Yaoundé va relier Olembe, à l’entrée nord de la capitale, à Ahala, situé dans la partie la...
indication-geographique-l-oapi-organise-un-colloque-international-a-douala-pour-valoriser-les-produits-locaux
L’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI) et ses partenaires, organisent, du 17 au 19 avril 2024 à Douala, capitale économique...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev