logoIC
Yaoundé - 16 avril 2024 -
Agriculture

Ventes groupées de cacao : Telcar Cocoa damne à nouveau le pion à ses concurrents, avec une offre de 2 520 FCFA le kg

Ventes groupées de cacao : Telcar Cocoa damne à nouveau le pion à ses concurrents, avec une offre de 2 520 FCFA le kg

(Investir au Cameroun) - Telcar Cocoa, négociant local de la firme américaine Cargill, a acheté 73 tonnes de cacao de qualité (67 tonnes de grade 1 et 6 tonnes de grade 2), au cours d’une opération de vente groupée organisée le 20 janvier à Meyomessala, dans la région du Sud, sous l’égide de l’Office national de cacao et de café (ONCC). Cet opérateur de la filière cacao camerounaise a à nouveau remporté la mise devant ses deux autres concurrents avec une offre de 2 520 FCFA le kilogramme, alors que la mise à prix des fèves au cours de ce marché concurrentiel était fixée à 2 250 FCFA le kilo. Un « record mondial », selon le ministre du Commerce (Mincommerce), Luc Magloire Mbarga Atangana, présent lors de cette vente qui a permis aux producteurs de Meyomessala d’empocher sur place, et sans intermédiaires, près de 184 millions de FCFA.

Le prix de 2 520 FCFA proposé par Telcar dépasse de 470 FCFA, les 2 050 FCFA/kg proposés le 22 novembre dernier lors de la vente groupée à Nkolmbene, localité de la commune d’Obala dans la région du Centre. Ce jour-là, la société contrôlée par la milliardaire Kate Fotso avait damné le pion aux quatre autres opérateurs en lice avec son offre, acquérant ainsi les 120 tonnes de fèves mises aux enchères. Là encore, le Mincommerce avait parlé d’un « prix record », après le « prix exceptionnel de 2 015 FCFA le kg » servi aux producteurs le 8 novembre dernier par le broyeur Atlantic Cocoa, au cours d’une vente groupée à Batchenga, bassin de production de la région du Centre.

1 Tableau

Selon Luc Magloire Mbarga Atangana, la hausse graduelle du kilogramme de cacao se situe dans la logique du plaidoyer mené par le gouvernement camerounais à l’occasion de la réunion multipartite de Bruxelles en juillet 2017 et de la Conférence mondiale sur le cacao de Berlin en juin 2018. Réunions au cours desquelles, apprend-on, le Cameroun a demandé la prise en compte de la notion essentielle à ses yeux, du prix au producteur.

« Pour le ministre du Commerce, le prix de 2 520 FCFA n’est qu’une étape et les prix devraient aller plus haut encore, en raison de la spécificité du cacao du Cameroun qui a déjà été inséré par l’Organisation internationale du cacao dans la liste très sélective de cacao fin et compte tenu par ailleurs de la campagne que le gouvernement entend mener dans les semaines à venir pour que le cacao du Cameroun soit considéré comme un produit d’agroforesterie et soit rémunéré en conséquence, c’est-à-dire au-delà des prix du cacao conventionnel. À ce titre, le Cameroun devrait bénéficier d’une prime », affirme la cellule de communication du Mincommerce.

En réalité, la hausse soutenue des prix du cacao au Cameroun augure surtout d’une campagne 2023-2024 très prometteuse en matière de rémunération des producteurs. Cette embellie révèle également une certaine bataille entre les exportateurs et les transformateurs locaux pour le contrôle de la fève, qui est de plus en plus insuffisant pour satisfaire les besoins des acteurs de la filière. Selon l’ONCC, Telcar Cocoa demeure le leader des exportateurs avec 35,8% des parts de marché.

Patricia Ngo Ngouem

Lire aussi :

09-11-2023-Cacao : face à la rareté des fèves, Atlantic Cocoa monte les enchères avec un prix d’achat record de 2 015 FCFA le kg

13-09-2023 - Cacao : insécurité et exportations illégales vers le Nigéria font chuter les achats de 40% dans la région du Sud-Ouest

11-09-2023 - Cacao : les exportations de Telcar Cocoa stagnent en 2022-2023, malgré le rachat des actifs de Ndongo Essomba

mairie-de-douala-le-mobile-money-bientot-admis-comme-moyens-de-paiement-des-taxes-et-autres-droits
Le maire de Douala, Roger Mbassa Ndine, le directeur général de MTN Cameroon, Mitwa Ng'ambi, et le directeur général de Mobile Money Corporation (MMC,...
cacao-le-cameroun-recense-les-beneficiaires-de-la-prime-sur-la-qualite-pour-les-saisons-2020-2021-et-2021-202
Les opérations de recensement des producteurs de cacao éligibles à la prime à la qualité des fèves débutent ce 16 avril 2024, dans tous les bassins de...
projet-de-bus-rapid-de-yaounde-le-lineaire-de-la-phase-pilote-connu
Le corridor pilote du projet de Bus Rapide Transit (BRT) de Yaoundé va relier Olembe, à l’entrée nord de la capitale, à Ahala, situé dans la partie la...
indication-geographique-l-oapi-organise-un-colloque-international-a-douala-pour-valoriser-les-produits-locaux
L’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI) et ses partenaires, organisent, du 17 au 19 avril 2024 à Douala, capitale économique...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev