logoIC
Yaoundé - 18 août 2019 -
Agriculture

La campagne cacaoyère 2018-2019 s’achève au Cameroun avec un prix moyen aux producteurs de plus de 1000 FCFA le kg

La campagne cacaoyère 2018-2019 s’achève au Cameroun avec un prix moyen aux producteurs de plus de 1000 FCFA le kg

(Investir au Cameroun) - Alors que la campagne cacaoyère 2018-2019 rentre officiellement en gare au Cameroun, les achats continuent de battre le plein dans les bassins de production du pays. Ces achats, qui devraient contribuer à réduire les stocks de fin de campagne, s’effectuent cependant à un prix légèrement à la baisse depuis une semaine.

En effet, après avoir stagné à un maximum de 1060 FCFA le kg depuis plusieurs semaines, contre un minimum de 1020 FCFA, le kilogramme de fèves est cédé au prix maximum de 1050 FCFA depuis la fin de la semaine dernière, contre 1010 FCFA au minimum. Ces données sont révélées par le Système d’information des filières (SIF), un dispositif permettant d’informer les acteurs en temps réel, sur les évolutions sur le marché local et international.

Ces prix devraient de nouveau fléchir au cours des prochains jours, en raison notamment de la saison des pluies qui s’annonce dans le pays. L’avènement des pluies a généralement pour corollaire l’impraticabilité des routes desservant les bassins de production. Cette situation conduit souvent les acheteurs à réduire les prix proposés aux producteurs, afin de compenser les charges liées aux difficultés de transport.

Au demeurant, bien qu’actuellement en légère baisse, les prix des fèves au Cameroun, au moment où se prépare la nouvelle campagne, reflètent globalement ceux pratiqués tout au long de la campagne 2018-2019. En effet, depuis le lancement de cette campagne en août 2018, les prix d’achat aux producteurs ont oscillé entre 950 FCFA et 1200 FCFA le kilogramme, ce qui correspond à un prix moyen de plus de 1000 FCFA le kilogramme sur l’ensemble de la campagne.

Ces prix font des producteurs camerounais les mieux rémunérés sur l’ensemble de la filière cacaoyère africaine, au sein de laquelle les prix d’achat officiels se sont situés sous la barre de 1000 FCFA le kilogramme (Côte d’Ivoire, Ghana, Nigeria). Au demeurant, les producteurs camerounais restent nostalgiques des campagnes au cours desquelles le prix aux producteurs avait atteint le pic de 1500 FCFA le kilogramme.

Brice R. Mbodiam   

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n87-88: Juillet / Août 2019

Ces multinationales qui réussissent au Cameroun


Le combat d’un Camerounais pour une justice fiscale internationale


Business in Cameroon n77-78: July - August 2019

Discovering multinationals that thrive in Cameroon


Meeting with the Cameroonian who fights for global tax fairness

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev