logoIC
Yaoundé - 10 décembre 2018 -
Coopération

La Société internationale islamique de financement du commerce fait le point de son portefeuille au Cameroun

La Société internationale islamique de financement du commerce fait le point de son portefeuille au Cameroun

(Investir au Cameroun) - La Société internationale islamique de financement du commerce (Itfc) du Groupe de la Banque islamique de développement (BID), est satisfaite de sa coopération avec le Cameroun. C’est le message porté aux autorités camerounaises, le 17 juillet à Yaoundé par Aliou Barki Kane, le manager en charge du portefeuille du Cameroun à l’Itfc.

Aliou Barki Kane et le ministre camerounais en charge de l’Economie, Alamine Ousmane Mey (photo), ont passé en revue le portefeuille de coopération avec la BID. Ils sont notamment revenus sur l'accord-cadre de coopération signé en 2015,  d'un montant de 560 millions de dollars, qui arrive déjà à son terme. Cet accord porte sur trois secteurs stratégiques : l'agriculture,  l'énergie,  et le développement des Petites et moyennes entreprises (PME).

« Ces 560 millions de dollars ont été tous décaissés, remboursés et les bénéfices ont été mesurés à travers les intrants agricoles et également la commercialisation du coton à travers la Sodecoton.», a déclaré le représentant de la Société internationale islamique de financement du commerce. Aliou Barki Kane a ajouté que la coopération avec le Cameroun a été fructueuse et les fonds ont été mis à la disposition des bénéficiaires finaux.

« Nous sommes en cours d’identification de nouveaux axes de coopération pour les années à venir, et du renouvellement de cet accord qui sera peut-être triennal ou qui portera sur cinq ans. Nous allons voir quel est le meilleur cadre juridique pour faciliter la mise à disposition des fonds dans le cadre de la coopération future avec le gouvernement du Cameroun.», a annoncé M. Kane.

S.A

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n79: Novembre 2018

Le secteur financier camerounais se digitalise à grande vitesse

L’anacarde, un vaste potentiel de revenus et d’emplois



Business in Cameroon n69: November 2018

Cameroon’s finance sector goes through rapid digitalization

Cashew, a sector with great potential, both for revenues and job creation


  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev