logoIC
Yaoundé - 16 avril 2024 -
Gestion publique

Le Cameroun réduit le coût d’importation des pneus neufs, plus commercialisés que les pneus dits d’occasion

Le Cameroun réduit le coût d’importation des pneus neufs, plus commercialisés que les pneus dits d’occasion

(Investir au Cameroun) - Selon une décision signée le même jour par le ministre des Finances, depuis le 19 mars 2024, la valeur imposable des pneumatiques neufs importés est réduite de 10% au Cameroun. Cette décision entraine de fait une réduction du coût d’importation des pneus neufs. Louis Paul Motazé précise que cette mesure, sans effet rétroactif, est valable pour une durée de six mois, et est « renouvelable le cas échéant ». Elle fait suite, précise ce membre du gouvernement, aux « très hautes instructions du chef de l’État (…) prescrivant les mesures complémentaires d’accompagnement, à la suite du réajustement des prix des carburants à la pompe », à compter du 3 février 2024. Ces directives présidentielles, rappelle-t-il dans sa décision, lui ont été répercutées par lettre du secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh, en date du 23 février 2024.

Au-delà des raisons officiellement invoquées par le ministre des Finances, la réduction du coût d’importations des pneus neufs au Cameroun est également une manière d’encourager l’utilisation des pneus de bonne qualité dans le secteur du transport terrestre, dans lequel de nombreux accidents de la route sont souvent causés par la qualité défectueuse des pneus. Cependant, bien qu’elle soit conjoncturelle, si l’on s’en tient aux termes de la décision du ministre Motazé, l’on ne saurait ne pas faire remarquer que cette réduction des coûts des importations des pneus neufs au Cameroun survient dans un contexte d’implémentation de la politique d’import-substitution, qui vise plutôt à réduire les importations, tout en mettant en place des mesures incitatives pour encourager le développement de la production locale.

De ce point de vue, au Cameroun, les projets de construction des usines de production de pneus ne manquent pas. Le plus important d’entre eux est certainement celui porté par la Cameroon Tyre Factory (CTF), filiale de Neptune Holding de l’opérateur économique camerounais Antoine Ndzengué. Cette firme, qui commercialise actuellement les pneus de la marque « Double Star » de l’Allemand Double Star Industry, ambitionne de monter à Bomono, dans la banlieue de la ville de Douala, une unité de production de pneus. D’une capacité de production annuelle de 4,6 millions d’unités, l’usine devrait générer environ 2 500 emplois, apprend-on. Coût de l’investissement : 400 milliards de FCFA.

 La réalisation d’un tel projet pourrait permettre de réduire les prix au consommateur des pneus neufs et la part du déficit de la balance commerciale du pays induite par les importations massives des pneus neufs et usagés. Selon le rapport sur le commerce extérieur du Cameroun, publié par l’Institut national de la statistique (INS), le pays a par exemple importé 23 164 tonnes de pneumatiques neufs au cours de l’année 2022, pour un montant total de 32,6 milliards de FCFA. Le volume de capitaux ainsi expatriés, en raison de ces importations, est cependant en baisse d’environ 1,2 milliard de FCFA en glissement annuel, révèle le rapport de l’INS.

 Le document de l’organisme en charge de l’élaboration de la statistique officielle au Cameroun révèle, par ailleurs, que le Cameroun a importé 6 596 tonnes de pneumatiques rechapés ou usagés (encore appelés pneus d’occasion) au cours de l’année 2022, pour une dépense totale d’un peu plus de 2 milliards de FCFA. Un an plus tôt, apprend-on de la même source, le pays avait réalisé des importations de 6 913 tonnes de pneumatiques rechapés ou usagés, pour un montant de 1,8 milliard de FCFA. Contrairement à une opinion bien répandue, les données de l’INS révèlent qu’au Cameroun, les pneus neufs, bien que plus chers, sont plus commercialisés et utilisés que les pneus dits d’occasion.

Brice R. Mbodiam  

Lire aussi :

14-08-2023 - Microfinance, fabrication de pneus… : Antoine Ndzengue multiplie les projets de diversification de son groupe Neptune

25-01-2018 - Cameroun : en 2019, la société Pneupur lancera une usine de recyclage et de valorisation des pneus usagés à Bikok

mairie-de-douala-le-mobile-money-bientot-admis-comme-moyens-de-paiement-des-taxes-et-autres-droits
Le maire de Douala, Roger Mbassa Ndine, le directeur général de MTN Cameroon, Mitwa Ng'ambi, et le directeur général de Mobile Money Corporation (MMC,...
cacao-le-cameroun-recense-les-beneficiaires-de-la-prime-sur-la-qualite-pour-les-saisons-2020-2021-et-2021-202
Les opérations de recensement des producteurs de cacao éligibles à la prime à la qualité des fèves débutent ce 16 avril 2024, dans tous les bassins de...
projet-de-bus-rapid-de-yaounde-le-lineaire-de-la-phase-pilote-connu
Le corridor pilote du projet de Bus Rapide Transit (BRT) de Yaoundé va relier Olembe, à l’entrée nord de la capitale, à Ahala, situé dans la partie la...
indication-geographique-l-oapi-organise-un-colloque-international-a-douala-pour-valoriser-les-produits-locaux
L’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI) et ses partenaires, organisent, du 17 au 19 avril 2024 à Douala, capitale économique...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev