logoIC
Yaoundé - 25 juillet 2021 -
Economie

Au Cameroun, 80% des pannes sur la fibre optique sont dues aux travaux de BTP et actes de vandalisme (gouvernement)

Au Cameroun, 80% des pannes sur la fibre optique sont dues aux travaux de BTP et actes de vandalisme (gouvernement)

(Investir au Cameroun) - Le 7 juillet 2021, la ministre camerounaise des Postes et Télécoms, Minette Libom Li MLikeng, était invitée à expliquer aux députés les raisons de la détérioration de la qualité de service dans les télécoms au Cameroun. Selon le membre du gouvernement, cette mauvaise qualité est généralement imputable aux pannes récurrentes sur le réseau national de fibre optique.

 « De récents constats effectués révèlent que pour un taux global de 80% de défauts enregistrés sur le réseau à fibre optique pour la période allant de 2017 à 2019, 40% sont dus aux travaux publics et 38% à des actes de vandalisme, remettant continuellement en cause les efforts du gouvernement à garantir un réseau filaire capable de soutenir la demande de plus en plus croissante des services de communication électroniques au Cameroun », a indiqué la Minpostel face aux députés.

Mais au-delà de ces incidents ponctuels, la gestion et la protection, de la fibre optique au Cameroun fait face à des défis structurels. En effet, selon la ministre des P&T, Camtel, l’opérateur historique des télécoms, qui détient le monopole sur la gestion de la fibre optique, rencontre d’énormes difficultés. Il s’agit, apprend-on, du « non-respect des installations de la fibre optique lors des travaux de construction des routes et d’aménagement des voiries ; la difficulté de la coordination et de la mutualisation des travaux de génie civil avec ceux des télécommunications le long des routes ; l’absence d’étude pour le déplacement des réseaux de télécommunications ; la délivrance des autorisations par la communauté urbaine sans aucune connaissance des normes d’installation et sans aucun respect des installations de télécommunications existantes ; la faiblesse des textes juridiques sur la protection des infrastructures des télécommunications… »

En plus de la pose approximative de la fibre optique par les entreprises commises à la tâche, qui a été particulièrement fustigée par le député Cabral Libii lors du passage de la Minpostel, les moyens requis pour le déplacement des réseaux pendant les travaux publics sont très souvent insuffisants. « À titre d’exemple, dans le cas de l’axe Yaoundé-Bafoussam, les moyens prévus étaient de 60 millions de FCFA, contre 4 milliards de FCFA de besoins réel », a révélé la Minpostel.  « Ces difficultés engendrent des perturbations de plus en plus fréquentes des services des réseaux des communications électroniques, et par conséquent, impactent considérablement la qualité de service dans ce domaine », a-t-elle conclu.

BRM

electricite-les-industries-demandent-a-eneo-340-mw-d-energie-supplementaire
  Des demandes de fourniture d’électricité déposées chez Eneo, distributeur exclusif de l’énergie électrique au Cameroun, il ressort que les...
le-port-de-douala-casse-les-prix-pour-le-pesage-des-marchandises-en-direction-de-la-rca-et-du-tchad
L’autorité portuaire de la place de Douala-Bonabéri (PAD), principale porte d’entrée des marchandises au Cameroun, vient de baisser les prix de pesage des...
route-soa-awae-esse-le-maitre-d-ouvrage-remonte-les-bretelles-a-bofas-remplacant-du-nigerian-atidolf-defaillant
Au cours d’une mission d’inspection exécutée le 22 juillet, le ministre des Travaux publics (Mintp), Emmanuel Nganou Djoumessi, a remonté les bretelles à...
cacao-leger-flechissement-des-prix-dans-les-bassins-de-production-du-cameroun
Depuis le 22 juillet 2021, les prix moyens du kilogramme de fèves de cacao connaissent une légère baisse dans les bassins de production du pays. Selon le...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n111 Juillet Août 2021

La Grande Bretagne avance ses pions au Cameroun


Alamine Ousmane Mey : « 8% de croissance annuelle sur 10 ans est un objectif tout à fait réaliste »


Business in Cameroon n101: July August-2021

The UK makes strategic moves in Cameroon


Alamine Ousmane Mey: “8% yearly growth over 10 years is a realistic target

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev