logoIC
Yaoundé - 07 mai 2021 -
Economie

L’INS estime la croissance du Cameroun à 0,7% en 2020 à l’opposé des prévisions négatives

L’INS estime la croissance du Cameroun à 0,7% en 2020 à l’opposé des prévisions négatives

(Investir au Cameroun) - Contrairement aux diverses estimations et prévisions négatives d’autres institutions, l’Institut national de la statistique (INS) vient de publier une note sur le selon laquelle, la croissance économique du Cameroun, qui résulte de la somme des quatre trimestres, est estimée à 0,7% en 2020 après s’être située à 3,7% en 2019.

L’INS explique que, « Cette performance notable, au vue du contexte économique marquée par la crise sanitaire mondiale, résulte de la bonne tenue des activités dans le secteur secondaire (3,4%) avec une contribution de 0,9 point à la croissance annuelle, portées par la branche des bâtiments et travaux publics, des industries agroalimentaires et d’extraction de pétrole brut et gaz (1,3%). Le secteur primaire, dont la croissance annuelle de 2020 est aussi restée positive (1,1%) a aussi suffisamment contribué à cette résilience de l’économie en apportant 0,2 point à la croissance principalement grâce à l’agriculture vivrière ».

Cependant, précise l’Institut, le secteur tertiaire est celui ayant le plus subi les effets de la crise dont les impacts sont observables sur la plupart de ses branches, en particulier le commerce (-0,9%), le transport et l’entreposage (-2,4%), l’hôtellerie et la restauration fortement affectées (-16,3%). C’est ainsi que le secteur tertiaire enregistre une contraction de 0,8% en 2020 et contribue négativement de 0,4 point à la croissance du PIB de l’année 2020.

Il est à noter que cette estimation de l’INS est aux antipodes des prévisions d’autres institutions non moins importantes comme la Banque africaine de développement (BAD), le Fonds monétaire international (FMI), la Banque mondiale et même le ministère camerounais en charge de l’Économie, tutelle de l’INS. Presque toutes ces institutions internationales et nationales ont jusqu’ici indiqué que le Cameroun est en entrée en récession (-2,6%) en 2020 du fait de la pandémie à coronavirus.

Pour sa défense, l’INS soutient régulièrement qu’elle est l’institution nationale publique, qualifiée pour fournir les données et statistiques du pays dans plusieurs domaines de l’économie.

Sylvain Andzongo

paul-k-fokam-les-pays-africains-sont-les-mieux-places-pour-avoir-une-monnaie-reconnue-sur-le-plan-international
L’or, c’est là que tout se joue. Dans l’un de ses fameux exposés télévisés, le très démonstratif et engagé milliardaire camerounais, Paul K. Fokam, a...
au-cameroun-malgre-l-intensification-des-pluies-les-prix-du-cacao-caracolent-toujours-a-plus-de-1000-fcfa
Ce 6 mai 2021, le kilogramme de fèves de cacao était cédé dans les bassins de production du Cameroun entre 1025 et 1075 FCFA, selon la compilation...
plus-de-1000-pieces-de-nattes-de-contrebande-d-origine-asiatique-saisies-au-cameroun
Les éléments de la douane camerounaise ont saisi, ce 6 mai 2021 dans la localité de Dembo, située dans la région du Nord, un lot de 1080 pièces de nattes...
pour-reduire-les-delestages-le-cameroun-veut-installer-30-mw-de-solaire-modulaire-et-mobile-dans-le-septentrion-en-2021
Afin de soulager les ménages et entreprises des régions septentrionales du Cameroun, qui vivent des délestages sans précédent depuis plusieurs mois, en...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n109 Avril 2021

Délestages Le DG d’Eneo s’explique


Cacao : cap sur la transformation


Business in Cameroon n99: April-2021

Outages ENEO’s director-general explains the situation


Cocoa: Time to boost processing

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev