logoIC
Yaoundé - 05 décembre 2020 -
Economie

Une cargaison de téléphones portables de contrebande saisie dans la ville de Ngaoundéré

Une cargaison de téléphones portables de contrebande saisie dans la ville de Ngaoundéré

(Investir au Cameroun) - Dans le cadre de l’opération « Halte au commerce illicite » (Halcomi), la douane camerounaise révèle qu’elle a saisi cette semaine à Ngaoundéré, dans la partie septentrionale du pays, une cargaison de téléphones portables importés en contrebande. Ces équipements étaient rangés dans cinq sacs, apprend-on.

Cette saisie survient au moment où la collecte des droits et taxes de douane sur les téléphones et tablettes fait rage dans le pays, avec notamment la mise en place d’un nouveau mécanisme de collecte controversé, qui a finalement été provisoirement suspendu sur instruction du chef de l’État.

En lieu et place de cette réforme, qui devait permettre à la douane d’augmenter de 2500% en un an les recettes douanières issues des téléphones et des tablettes, l’administration douanière camerounaise vient de renforcer son dispositif de contrôle des importations des terminaux mobiles dans le pays.

« Je vous instruis de prendre les dispositions nécessaires pour renforcer le dispositif de surveillance, de prise en charge et de dédouanement des téléphones et terminaux importés, sans préjudice des acquis de la facilitation (…) À cet égard, vous voudrez bien tenir en marge du dédouanement, un fichier électronique séparé reprenant tous les éléments d’identification exhaustive des téléphones et terminaux introduits au Cameroun par vos unités. Ce fichier devra m’être transmis à la fin de chaque semaine », écrit le directeur général des douanes, Fongod Edwin Nuvaga, dans une lettre adressée à ses collaborateurs, le 20 octobre 2020.

Selon la douane, actuellement, moins de 100 millions de FCFA sont collectés par mois au Cameroun au titre de droits de douane sur les téléphones, contre 2 milliards environ encaissés mensuellement dans les années 2000. Pourtant, croit savoir la même source, le nombre de téléphones importés dans le pays n’a cessé de croître au fil des ans, et atteint de nos jours 4 millions d’appareils chaque année.

BRM

a-fin-octobre-2020-une-cargaison-de-20-323-tonnes-de-gaz-domestique-a-ete-produite-dans-les-champs-gaziers-de-kribi
Entre janvier et octobre 2020, le Hilli Episseyo, unité flottante de liquéfaction du gaz naturel active au large de Kribi, la cité balnéaire de la région...
le-cameroun-va-depenser-2-2-milliards-de-fcfa-par-mois-pour-doter-le-septentrion-de-20-mw-d-electricite
Depuis le 30 novembre dernier, les équipes de la société Eneo ont débuté le démontage des équipements à la centrale d’Ahala, dans la banlieue de...
marche-monetaire-nouvelle-emission-d-obligations-du-tresor-camerounais-le-9-decembre-pour-30-milliards-de-fcfa
Le Cameroun effectuera une nouvelle opération de levée de fonds sur le marché monétaire, le 9 décembre 2020, apprend-on officiellement. Au moyen...
ellipse-projects-sas-france-accuse-un-retard-dans-l-implementation-des-ponts-metalliques-au-cameroun
Lors de son passage à l’Assemblée nationale, le 1er décembre dernier, le ministre des Travaux publics (Mintp) a fait le point sur le projet de...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n103 Novembre 2020

L’anacarde, la nouvelle source de recettes du Cameroun


Covid 19 : « La santé des équipes avant tout »


Business in Cameroon n93: November-2020

Cashew, Cameroon’s new source of revenues


Covid 19 : “Making the team’s health a priority”

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev