logoIC
Yaoundé - 23 octobre 2021 -
Economie

Au Cameroun, les exploitants forestiers dénoncent des tracasseries administratives lors des opérations d’exportation

Au Cameroun, les exploitants forestiers dénoncent des tracasseries administratives lors des opérations d’exportation

(Investir au Cameroun) - Le ministre camerounais des Forêts et de la Faune, Jules Doret Ndongo, a effectué, le 24 septembre 2021, une visite dans les entreprises forestières à Douala, à l’invitation des opérateurs de la filière bois. Selon le Quotidien à capitaux publics, Cameroon Tribune, cette descente sur le terrain visait à toucher du doigt les tracasseries administratives dont sont victimes les sociétés forestières, lors de l’exportation de leurs produits.

« Nous avons des problèmes de sécurisation des documents et des problèmes dans le processus d’embarquement et d’empotage », énumère Jean Faustin Ngueyep, un opérateur de la filière. En effet, a-t-on appris, il n’est pas rare que des dossiers d’exportation des entreprises « disparaissent » dans les locaux de la délégation départementale des Forêts et de la Faune pour le Wouri.

« Il était important qu’en amont je puisse procéder à certaines visites, pour être moi-même le témoin des procédures telles qu’elles se déroulent, et des obstacles rencontrés… », a expliqué le ministre Doret Ndongo, qui a échangé avec les opérateurs et les autres acteurs de la chaîne des exportations pour trouver des solutions aux problèmes posés par les exploitants forestiers.

La résolution de ces problèmes est d’autant plus indispensable que le bois et ses dérivés font partie des principaux pourvoyeurs des recettes d’exportation au Cameroun. Les difficultés à exporter pourraient entraîner la réduction desdites recettes. En effet, selon l’institut national de la statistique (INS), au cours du premier semestre 2021, six produits ont procuré au Cameroun 80% de ses recettes d’exportation. Il s’agit des huiles brutes de pétrole (39%) ; du cacao brut en fèves (13%) ; du gaz naturel liquéfié (9%) ; des bois sciés (7%) ; du coton brut (7%) et des bois en grume (4%).

BRM

l-administration-provisoire-recrute-un-auditeur-pour-faire-la-lumiere-faillite-de-la-smid-a-douala
Après la prorogation de son mandat de six mois, à compter du 12 août 2021 par le tribunal de Première instance de Douala-Bonanjo, l’administrateur de la...
westend-farms-inaugure-son-projet-integre-de-production-et-de-commercialisation-de-la-viande-de-porc-au-cameroun
Le ministre camerounais de l’Elevage, Dr Taïga, a procédé le 20 octobre 2021 dans la localité de Ndokoa, dans la région du Centre du pays, a...
au-cameroun-mtn-s-associe-a-la-huawei-ict-competition-pour-promouvoir-les-jeunes-talents-dans-les-tic
Après l’étape de Yaoundé, la capitale, la filiale au Cameroun de l’équipementier chinois Huawei a procédé, le 20 octobre 2021 dans les locaux de l’Ecole...
exportations-grace-a-un-coup-de-pouce-de-fairtrade-la-php-vendra-sa-banane-un-peu-plus-chere-des-janvier-2022
A compter du mois de janvier 2022, les acheteurs de la banane produite au Cameroun par la société des Plantations du Haut Penja (PHP), filiale locale de...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n114 Octobre 2021

Dossier La place du Cameroun dans le commerce international


Henri-Claude Oyima : «BGFIBank Cameroun est vraiment l’une de nos success-stories.»


Business in Cameroon n104: October-2021

Dossier Where does Cameroon stand in international trade?


Henri-Claude Oyima : “BGFIBank Cameroon is truly one of our success stories.”

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev