logoIC
Yaoundé - 18 novembre 2019 -
Elevage

Le Cameroun recherche un partenaire privé pour relancer le complexe laitier de Ngaoundéré

Le Cameroun recherche un partenaire privé pour relancer le complexe laitier de Ngaoundéré

(Investir au Cameroun) - Le gouvernement camerounais vient de lancer un appel à manifestation d’intérêt, pour le recrutement d’un partenaire privé, en vue de la relance des activités du Complexe laitier de Ngaoundéré, la capitale régionale de l’Adamaoua, dans la partie septentrionale du Cameroun.

Les candidats intéressés par la reprise de ce complexe agro-pastoral, dont les activités principales étaient la production fourragère, la production et la transformation laitières, ainsi que l’appui aux éleveurs, sont priés de déposer leurs dossiers de soumissions au plus tard le 20 janvier 2014 dans les locaux du Comité technique de privatisation et des liquidations des entreprises publiques et parapubliques (CTPL) à Yaoundé.

D’une capacité de traitement de 10 000 litres de lait par jour, l’usine du complexe laitier de Ngaoundéré est à l’arrêt depuis l’an 2000, après avoir été exploitée pendant 4 ans par la société privée Sogelait, à laquelle l’Etat du Cameroun louait les infrastructures depuis 1996, date de son désengagement de ce projet lancé en 1993.

La relance des activités du Complexe laitier de Ngaoundéré, apprend-on, est en droite ligne de la recherche de l’autosuffisance alimentaire au Cameroun, notamment à travers le développement d’une industrie laitière locale, seul gage de la limitation des importations de produits laitiers sur le Cameroun.

En effet, selon les statistiques de la «Coalition zéro produit importé» (CZPI), un regroupement d’ONG locales, la production nationale de lait culmine actuellement à 125 000 tonnes, pour une demande estimée à 200 000 tonnes par an. Le déficit de production est comblé par des importations, qui engloutissent annuellement environ 20 milliards de francs Cfa, selon le ministre camerounais des Pêches et des Industries animales, Dr Taïga.

BRM

Lire aussi

31-01-2013 - Les importations de lait coûtent en moyenne 20 milliards de FCFA au Cameroun chaque année

le-pont-sur-la-sanaga-qui-reduit-la-distance-entre-yaounde-et-ngaoundere-de-pres-de-200-km-sera-livre-en-fevrier-2020
La construction du pont sur le fleuve Sanaga à Nachtigal a franchi une étape « importante » le 15 novembre 2019. Ce jour-là, le ministre des Travaux...
un-conseil-d-administration-extraordinaire-pour-sortir-l-iai-de-l-agonie
Libreville, la capitale du Gabon, abrite un Conseil d’administration extraordinaire de l’Institut africain d’informatique (IAI), ce 15 novembre 2019. La...
campost-entreprise-postale-publique-du-cameroun-satisfaite-des-premieres-retombees-de-son-plan-de-restructuration
Le contrat-plan 2019-2021 entre la Cameroon Postal Services et l’État, autour duquel s’articule la restructuration de cette entreprise publique, s’exécute...
socaver-filiale-du-brasseur-camerounais-sabc-investit-5-3-milliards-de-fcfa-pour-doper-sa-production-d-emballages
Ce 15 novembre 2019, le ministre camerounais de l’Industrie, Dodo Ndocké, procède à l’inauguration, à Douala, la capitale économique du pays, de nouvelles...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n91: Novembre 2019

Le poids croissant des banques marocaines au Cameroun


Le Made in Cameroon progresse dans les supermarchés


Business in Cameroon n81: November 2019

The growing weight of Moroccan banks in Cameroon


Made in Cameroon products gradually take over supermarkets

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev