logoIC
Yaoundé - 09 août 2020 -
Energie

Les hésitations de la banque chinoise Eximbank mettent en péril la construction du barrage de Bini à Warak (75 MW)

Les hésitations de la banque chinoise Eximbank mettent en péril la construction du barrage de Bini à Warak (75 MW)

(Investir au Cameroun) - En novembre 2019, après neuf mois d’arrêt, les mouvements des employés avaient recommencé sur le site de construction du barrage de Bini à Warak, dans la région camerounaise de l’Adamaoua, en prélude à une reprise des travaux. Mais, selon des sources locales relayées par le trihebdomadaire régional L’Œil du Sahel, l’espoir de la reprise de ce chantier n’a pas duré. Tout est de nouveau à l’arrêt. Cette fois-ci, les parties chinoise et camerounaise invoquent la survenue de la pandémie du Covid-19 dans le pays, pour justifier ce énième arrêt.

Mais, d’autres sources se veulent plus précises. « Le plus grand problème, c’est le financement (182 milliards de FCFA, NDLR). C’est une banque chinoise (Eximbank, NDLR) qui doit débloquer ce financement et les Chinois sont en train d’hésiter. Si l’argent est là, le chantier sera relancé. En fait, la crise sanitaire est seulement venue trouver qu’il n’y avait plus déjà grand-chose à faire. Et il ne fallait pas prendre le risque d’une contamination des travailleurs de ce projet, alors qu’il n’y a rien à faire (…) Le directeur du projet a dit qu’ils sont actuellement en discussion avec la banque chinoise. Tout laisse croire que les pourparlers sont en bonne voie et que ce sera débloqué », détaille un cadre sur le chantier.

Pourtant, souligne-t-on au sein du gouvernement, le Cameroun a bel et bien levé l’obstacle financier qui conditionnait le déblocage du financement chinois. Concrètement, l’État du Cameroun a effectivement versé le reliquat de 4 milliards de FCFA pour compléter les frais d’assurance du prêt chinois, estimés à 13 milliards de FCFA au total. Mais, en dépit du déblocage total des frais d’assurances, la procédure de déblocage des financements chinois semble s’éterniser, pour des raisons non élucidées, mettant ainsi en péril ce projet qui devrait doter la partie septentrionale du Cameroun d’un nouveau barrage d’une capacité de 75 MW.

Cette infrastructure énergétique est pourtant très attendue dans les trois régions septentrionales du Cameroun, dans la mesure où elle permettra de suppléer le barrage de Lagdo, qui nécessite 100 milliards de FCFA pour sa réhabilitation. Pour l’heure, les 72 MW de capacités installées de cet ouvrage énergétique sont souvent réduits de moitié, à cause de l’ensablement du réservoir.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi:

04-10-2019 - La construction du barrage de Bini à Warak (75 MW), dans le nord du Cameroun, bloquée depuis février 2019

la-baisse-de-regime-de-la-php-fait-chuter-les-exportations-de-bananes-du-cameroun-de-6-000-tonnes-en-juillet-2020
Pour le 2e mois consécutif, depuis septembre 2018, la CDC figure sur la liste des exportateurs de la banane camerounaise au mois de juillet 2020. En...
en-2019-l-assureur-camerounais-chanas-affiche-un-resultat-net-de-683-4-millions-de-fcfa-16-2
Chanas Assurances, société camerounaise d’assurances contrôlée majoritairement par la Société nationale des hydrocarbures (SNH), informe qu’elle a...
africa-food-manufacture-va-investir-13-milliards-de-fcfa-dans-la-toute-premiere-semoulerie-de-ble-dur-au-cameroun
Africa Food Manufacture (AFM), unité de production de pâtes alimentaires de la marque Broli, a signé le 30 juillet 2020 avec l’Agence de promotion des...
hydrocarbures-la-snh-evalue-la-valeur-de-ses-donnees-d-exploration-et-de-production-a-plus-de-10-000-milliards-de-fcfa
La Société nationale d’hydrocarbure (SNH) estime à 18,736 milliards USD (10 346,12 milliards de FCFA) la valeur des données issues des activités...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n100 Juillet-Août 2020

Le Top 100 des acteurs économiques du Cameroun


Colonel Roger Kuitche : « la stratégie militaire appliquée aux entreprises et aux administrations est un outil à exploiter »


Business in Cameroon n90: july - August 2020

Top 100 economic actors in Cameroon


Colonel Roger Kuitche: “Military strategy is an important tool that will beneft businesses and public administrations”

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev