logoIC
Yaoundé - 15 octobre 2019 -
Energie

La construction du barrage de Bini à Warak (75 MW), dans le nord du Cameroun, bloquée depuis février 2019

La construction du barrage de Bini à Warak (75 MW), dans le nord du Cameroun, bloquée depuis février 2019

(Investir au Cameroun) - Depuis le passage du ministre de l’Eau et de l’Énergie sur le site abritant le projet de construction du barrage de Bini à Warak (75 MW), en février 2019, rien n’a avancé sur le chantier. Gaston Eloundou Essomba (photo) était pourtant venu ce mois-là, après des grincements de dents des populations de la région de l’Adamaoua, les rassurer du démarrage imminent de ce chantier, unique projet structurant initié dans les trois régions septentrionales du Cameroun.

Huit mois après ces assurances, le désespoir s’est à nouveau emparé des populations de cette partie du pays. Ce d’autant plus qu’elles sont obligées de subir les conséquences fâcheuses du vieillissement du barrage de Lagdo, dont les capacités de production sont souvent réduites de moitié, à cause de l’ensablement de son réservoir.

À l’origine du blocage des travaux de construction du barrage de Bini à Warak, confié au Chinois Sinohydro, il y a d’abord les difficultés financières. En effet, apprend-on de bonnes sources, jusqu’ici l’État camerounais peine à payer le reliquat de 4 milliards de FCFA de frais d’assurances (13 milliards de FCFA au total), qui conditionne le déblocage du financement d’Eximbank China relatif à ce projet.

Ensuite, il y a des arbitrages qui s’éternisent au sein du gouvernement, notamment sur l’imputation des différents impôts relatifs au contrat passé avec Sinohydro, cette entreprise ayant été exonérée de toutes les taxes.

Enfin, il y a l’épineuse question des indemnisations des riverains du site devant abriter le barrage, qui n’a pas encore trouvé de solution définitive, probablement du fait des tensions de la trésorerie publique.

BRM

la-snh-declare-infructueux-un-appel-d-offres-soumissionne-par-les-petroliers-schlumberger-et-afrecom
L’administrateur directeur général (ADG) de la Société nationale des hydrocarbures (SNH), Adolphe Moudiki, vient de déclarer infructueux un appel d’offres...
saisies-de-5-300-kg-de-decoupes-de-poulets-et-1000-litres-d-huiles-de-palme-de-contrebande-a-yaounde
La Brigade nationale de contrôles du ministère du Commerce (Mincommerce) a procédé, le 8 octobre dernier, à la saisie de découpes de poulets, interdits de...
le-cameroun-et-le-pnud-lancent-une-etude-pour-ameliorer-les-marches-de-l-extreme-nord-destructures-par-boko-haram
Le gouvernement camerounais et le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) viennent de lancer une étude en vue d’améliorer...
fonction-publique-pour-reduire-les-fraudes-le-cameroun-engage-la-dematerialisation-des-bons-de-caisse
Dans le cadre de la poursuite des actions d’assainissement du fichier solde et pension de l’État, le ministre des Finances (Minfi), Louis Paul Motaze...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n90: Octobre 2019

Agrobusiness : le Brésil prêt à montrer le chemin


Le Nord et l’Extrême Nord à l’heure du bilan


Business in Cameroon n80: October 2019

Agribusiness: Brazil ready to show Cameroon the way to higher spheres


Reviewing the state of things in the North and Far North

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev