logoIC
Yaoundé - 04 décembre 2020 -
Energie

L’offre de production de la centrale hydroélectrique de Memve’élé passe de 60 à 90 MW

L’offre de production de la centrale hydroélectrique de Memve’élé passe de 60 à 90 MW

(Investir au Cameroun) - Entre le 25 octobre 2019 et le 7 juillet 2020, la centrale hydroélectrique de Memve’élé (211 MW) est passée de 60 à 90 MW, grâce aux récents travaux de raccordement de la ligne de 225 KV en provenance du site de la centrale (région du Sud), au poste de transformation (90/30 KV) de Mbalmayo, dans la région du Centre.

« Les essais relatifs à l’augmentation de l’énergie de Memve’élé se sont déroulés tout au long de la journée du 8 juillet 2020. Ces essais ont permis d’accroître l’offre de production de la centrale de Memve’élé de 60 à 90 MW soit, 30 MW supplémentaires dans le Réseau interconnecté sud (RIS) », renseigne une note du ministère en charge de l’Eau et de l’énergie (Minee). 

La même source ajoute que cette augmentation de la production de Memve’élé va permettre l’arrêt des centrales thermiques d’Ebolowa, de Mbalmayo, d’Ahala et d’Oyomabang ; générant des économies dans la facture des combustibles à hauteur de 350 millions de FCFA par semaine. Mais selon nos informations, les trois premières centrales sont déjà en arrêt depuis la mise en exploitation partielle de la centrale de Memve’élé et ne sont démarrées que pour faire face à une demande occasionnelle.

La première pierre du projet d’aménagement de cet ouvrage hydroélectrique a été posée au mois de juin 2012. Avec l’achèvement des travaux de construction et la réception partielle au début de l’année 2018, le gouvernement a choisi d’exploiter partiellement ladite centrale bien que la ligne de transport 225 KV entre Ebolowa et Yaoundé ne soit pas encore achevée. Pour cela, des solutions provisoires ont été mises en place et au fur et à mesure que les travaux de la ligne de transport progressent, l’énergie injectée par la centrale de Memve’élé monte en puissance.     

La mise en service définitive dudit barrage est prévue pour le 31 décembre 2020 avec la fin espérée des travaux de la ligne des transports de 225 KV. À ce jour, il reste une dizaine de kilomètres (entre Mbalmayo et Ahala à Yaoundé) et un post de transport à construire.  

S.A.

a-fin-octobre-2020-une-cargaison-de-20-323-tonnes-de-gaz-domestique-a-ete-produite-dans-les-champs-gaziers-de-kribi
Entre janvier et octobre 2020, le Hilli Episseyo, unité flottante de liquéfaction du gaz naturel active au large de Kribi, la cité balnéaire de la région...
le-cameroun-va-depenser-2-2-milliards-de-fcfa-par-mois-pour-doter-le-septentrion-de-20-mw-d-electricite
Depuis le 30 novembre dernier, les équipes de la société Eneo ont débuté le démontage des équipements à la centrale d’Ahala, dans la banlieue de...
marche-monetaire-nouvelle-emission-d-obligations-du-tresor-camerounais-le-9-decembre-pour-30-milliards-de-fcfa
Le Cameroun effectuera une nouvelle opération de levée de fonds sur le marché monétaire, le 9 décembre 2020, apprend-on officiellement. Au moyen...
ellipse-projects-sas-france-accuse-un-retard-dans-l-implementation-des-ponts-metalliques-au-cameroun
Lors de son passage à l’Assemblée nationale, le 1er décembre dernier, le ministre des Travaux publics (Mintp) a fait le point sur le projet de...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n103 Novembre 2020

L’anacarde, la nouvelle source de recettes du Cameroun


Covid 19 : « La santé des équipes avant tout »


Business in Cameroon n93: November-2020

Cashew, Cameroon’s new source of revenues


Covid 19 : “Making the team’s health a priority”

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev