logoIC
Yaoundé - 18 avril 2024 -
Energie

En 5 ans, la SCDP revendique un investissement de 33 milliards FCFA pour accroitre ses capacités de stockage

En 5 ans, la SCDP revendique un investissement de 33 milliards FCFA pour accroitre ses capacités de stockage

(Investir au Cameroun) - Entre 2018 à 2022, la Société camerounaise des dépôts pétroliers (SCDP), bras séculier de l’État en matière de stockage et de sécurisation des produits pétroliers en vue de leur distribution sur le territoire camerounais, a injecté près de 33 milliards de FCFA pour la mise en œuvre de son programme d’investissement. Ce qui a permis d’accroitre ses capacités de stockage et de sécuriser ses dépôts, apprend-on dans SCDP Panorama. Dans son édition de décembre 2023, le magazine d’entreprise dresse le bilan quinquennal du directeur général de la société.

Grâce à cette enveloppe financière, un bac de 10 000 m3 de gasoil a été construit au dépôt Nsam à Yaoundé. Une infrastructure inaugurée en 2020 et qui a permis d’augmenter la capacité de stockage du gasoil du dépôt de Nsam de 33,99%, passant de 29 470 à 39 470 m3. D’après la SCDP, cette infrastructure a permis également d’assurer près de 26 jours de stock, contre 15 jours avant la mise en service du réservoir.

La SCDP annonce aussi la construction d’une sphère de 1000 TM au dépôt de Bonabéri permettant d’augmenter la capacité de stockage en GPL de 2500 à 3500 TM. Ce qui « permet en outre d’améliorer notre autonomie en GPL qui passe de 5 à 7 jours », explique l’entreprise. À mettre également à l’actif de la SCDP entre 2018 et 2022, la transformation d’un Bac d’une capacité de 2900 m3 de pétrole en jet A1 pour augmenter la capacité de stockage de ce produit à Yaoundé à 3900 m3 ; l’installation d’un 4e cigare d’une capacité de 35 TM qui a permis de passer la capacité de stockage en GPL au dépôt de Maroua de 105 à 140 TM. Sans oublier le lancement des travaux de construction de deux bacs super 6500 m3 chacun au dépôt de Mboppi à Douala afin d’augmenter la capacité de stockage en super de ce dépôt de 14 720 à 27 720 m3….

Ces infrastructures ont permis à la SCDP de maintenir une croissance soutenue en exploitation de près de 10% par an, d’après Roland Owona Elundu Pie, directeur de l’Exploitation. Aussi, le chiffre d’affaires a connu une évolution passant de 16,5 milliards de FCFA en 2018 à 24, 4 milliards de FCFA en 2022. Des chiffres qui pourraient davantage croitre au cours des années à venir, car, la SCDP poursuit l’exécution de son programme d’investissement. « Dans ce registre, des études sont en cours de finalisation en vue de la construction d’un Terminal à hydrocarbures au Port autonome de Kribi, ainsi qu’en vue du développement de la logistique du Gaz de pétrole liquéfié (GPL) du Cameroun », explique Gabriel Eteki Ebogokolo, directeur général adjoint (DGA) de la SCDP.  

Cependant, malgré ces réalisations et bien d’autres, les perturbations persistent sur le marché camerounais de la distribution de carburant avec des pénuries à répétition de ce liquide. Une situation qui a obligé au mois de décembre dernier, le président camerounais Paul Biya, prescrire la libéralisation des importations de carburant. Une méthode qui prévalait jusqu’en 2019, mais qui avait été abandonnée après l’incendie de l’unique raffinerie du pays.

Sandrine Gaingne

Lire aussi :

15-12-2023-Importations des carburants : TotalEnergies, Tradex, Ola, Neptune etc. repositionnés au détriment de la Sonara

12-01-204- Secteur pétrolier : avec une perte de 13,4 milliards, la CSPH plombe la performance des entreprises publiques en 2022

15-12-2023- Carburants : distribution encore perturbée à Yaoundé, après l’expiration du délai de retour à la normale du gouvernement

le-cameroun-confie-un-contrat-de-10-ans-a-l-ivoirien-impact-palmares-r-d-pour-la-securisation-de-son-visa-electronique
Le ministère des Relations extérieures a révélé que la société ivoirienne Impact Palmarès R&D SAS va gérer pendant 10 ans, renouvelables, son service...
capitalisation-boursiere-la-bvmac-toujours-loin-de-ses-objectifs-malgre-une-hausse-de-pres-de-37-en-2023
Selon le dernier rapport sur la politique monétaire de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), publié en mars 2024, l’activité boursière dans la...
visas-d-etudes-en-france-erratum
Le communiqué "Visa d’études en France : 7 structures spécialisées dans la fourniture d'attestations de virement irrévocable reconnues illégales",...
cemac-les-projets-miniers-devraient-porter-la-croissance-moyenne-annuelle-a-3-7-entre-2025-et-2027-beac
Après un taux de croissance économique de 3,6% attendue dans la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale) en 2024, soit son plus...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev