logoIC
Yaoundé - 04 mars 2021 -
Entreprises

Le taux de « disparition » des PME au Cameroun estimé à 72% entre 2010 et 2016

Le taux de « disparition » des PME au Cameroun estimé à 72% entre 2010 et 2016

(Investir au Cameroun) - Dans une étude qu’il vient de publier sur la mortalité des Petites et moyennes entreprises (PME), le Centre d’analyse et de recherche sur les politiques économiques du Cameroun (Camercap), think-thank financé en partie par les fonds publics, révèle qu’au Cameroun, 72,24%, des entreprises créées depuis 2010 sont inexistantes dans les fichiers de la direction générale des Impôts au mois de mai 2016.

« Cette information veut dire que, plus de 7 sur 10 entreprises créées de 2010 à 2015 n’ont pas survécu jusqu’au mois de mai 2016 », explicite le Camercap. Qui ajoute que, à l’observation des faits et de l’analyse sociologique, et du type d’entreprises, il est courant de voir naître une telle entreprise, la voir mourir après 1 an ou 2 renaître la 3è année avec une autre dénomination. « Au final, en 05 ans, nous pouvons avoir 3 unités créées mais avec un seul promoteur (en linéaire) sans oublier ceux qui, en une année disposent d’une ou de plusieurs unités enregistrées, mais avec un seul acteur », relève le think thank camerounais.

Le Camercap note que les établissements sont généralement mis sur pied pour l’exécution d’un marché public. Dès lors que les marchés sont exécutés ou non, ces PME disparaissent pour éventuellement réapparaître sous un autre nom plus tard. « C’est la logique de la redistribution du budget de l’Etat en fonction des rapports de sympathie que l’on peut avoir avec les gestionnaires de crédit, et c’est peut-être pour cette raison que ces établissements sont plus créés à Yaoundé », conclut le Centre d’analyse.

Sylvain Andzongo

sur-prescription-de-l-omc-le-cameroun-prepare-un-programme-national-d-elaboration-des-normes-pour-2022
Charles Booto à Ggon, le Directeur général de l’Agence des normes et de la qualité (Anor), a lancé, pour la période de février-avril 2021, un appel à...
la-banque-europeenne-d-investissement-pourrait-entrer-dans-le-capital-de-la-bdeac
Nikolaos Miliniatis, chef de la Représentation de la Banque européenne d’investissement (BEI) pour l'Afrique centrale, a été reçu le 2 mars à Brazzaville...
les-propositions-de-l-expert-camerounais-alain-symphorien-ndzana-biloa-pour-une-meilleure-fiscalite-internationale
La Covid-19 est venue exposer davantage le besoin pour les pays, notamment ceux qui disposent de ressources financières modestes, de pouvoir mobiliser...
ape-malgre-la-baisse-des-tarifs-douaniers-sur-les-vehicules-les-carburants-les-recettes-augmentent-au-cameroun
L’administration douanière camerounaise a collecté 119 milliards de FCFA de recettes au cours des deux premiers mois de l’année 2021, a-t-on appris ce 3...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n106 Janvier 2021

Le Cameroun passe à la phase industrielle


Mathurin Kamdem, un patriote déterminé


Business in Cameroon n96: January-2021

Cameroon moves to the industrial phase


Mathurin Kamdem, a determined patriot

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev