logoIC
Yaoundé - 09 août 2020 -
Finance

Louis Paul Motaze : « aucun contrôle fiscal n’a été enclenché en début de l’exercice 2020 »

Louis Paul Motaze : « aucun contrôle fiscal n’a été enclenché en début de l’exercice 2020 »

(Investir au Cameroun) - Dans une lettre adressée au magazine Jeune Afrique, en guise de droit de réponse, le ministre des Finances, Louis Paul Motaze (photo), prend le contrepied du magazine panafricain. Le document commis le 20 juillet dernier, devenu viral, dément l’information selon laquelle « plus de 400 contrôles fiscaux ont été déclenchés sur les deux premiers mois de l’année » 2020 au Cameroun.

D’après Louis Paul Motaze, il n’en est rien. « Cette affirmation, dont l’objectif manifeste est de confirmer l’idée véhiculée tout au long de votre article suivant laquelle les finances publiques du Cameroun seraient en grave difficulté, est dénuée de fondement à tous égards », écrit le Minfi.

Selon l’argentier du Cameroun, « aucune vérification générale de comptabilité nouvelle n’a été enclenchée en début de l’exercice 2020, dès lors que la direction générale des impôts (DGI) travaillait encore à l’identification des risques ».

De plus, le membre du gouvernement informe que le programme de contrôle arrêté par la DGI au terme de ce processus de sélection n’a d’ailleurs pas été mis en œuvre en raison des mesures d’accompagnement des entreprises décidées par les autorités dans le cadre de la riposte contre la pandémie à Covid-19. En effet, dans une circulaire signée le 13 mai, Louis Paul Motaze a suspendu les contrôles fiscaux au titre de 2e trimestre 2020.

Le ministre des Finances insiste par ailleurs qu’au plan quantitatif, « le rendement des contrôles fiscaux ne contribue que très faiblement aux résultats de la DGI qui sont constitués à près de 97% des versements spontanés des contribuables et des recouvrements des arriérés fiscaux ».

Autrefois très critiqué par le patronat, qui criait au harcèlement des entreprises par des agents de la DGI, le gouvernement a consenti à rationaliser les contrôles fiscaux au Cameroun. Désormais, une entreprise ne peut subir au maximum qu’une intervention (vérification générale ou contrôle sur pièces, ou exercice du droit d’enquête) par exercice budgétaire, explique Louis Paul Motaze.

Baudouin Enama

Lire aussi:

19-05-2020- Le Cameroun fixe les modalités de suspension des contrôles fiscaux au sein des entreprises

la-baisse-de-regime-de-la-php-fait-chuter-les-exportations-de-bananes-du-cameroun-de-6-000-tonnes-en-juillet-2020
Pour le 2e mois consécutif, depuis septembre 2018, la CDC figure sur la liste des exportateurs de la banane camerounaise au mois de juillet 2020. En...
en-2019-l-assureur-camerounais-chanas-affiche-un-resultat-net-de-683-4-millions-de-fcfa-16-2
Chanas Assurances, société camerounaise d’assurances contrôlée majoritairement par la Société nationale des hydrocarbures (SNH), informe qu’elle a...
africa-food-manufacture-va-investir-13-milliards-de-fcfa-dans-la-toute-premiere-semoulerie-de-ble-dur-au-cameroun
Africa Food Manufacture (AFM), unité de production de pâtes alimentaires de la marque Broli, a signé le 30 juillet 2020 avec l’Agence de promotion des...
hydrocarbures-la-snh-evalue-la-valeur-de-ses-donnees-d-exploration-et-de-production-a-plus-de-10-000-milliards-de-fcfa
La Société nationale d’hydrocarbure (SNH) estime à 18,736 milliards USD (10 346,12 milliards de FCFA) la valeur des données issues des activités...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n100 Juillet-Août 2020

Le Top 100 des acteurs économiques du Cameroun


Colonel Roger Kuitche : « la stratégie militaire appliquée aux entreprises et aux administrations est un outil à exploiter »


Business in Cameroon n90: july - August 2020

Top 100 economic actors in Cameroon


Colonel Roger Kuitche: “Military strategy is an important tool that will beneft businesses and public administrations”

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev