logoIC
Yaoundé - 09 août 2022 -
Gestion publique

Médicaments : après la distribution, AD Pharma veut investir 7 milliards FCFA dans une unité de production au Cameroun

Médicaments : après la distribution, AD Pharma veut investir 7 milliards FCFA dans une unité de production au Cameroun

(Investir au Cameroun) - Entreprise camerounaise créée en 2017, et active dans la distribution à grande échelle des produits pharmaceutiques et paramédicaux, AD Pharma veut changer de fusil d’épaule. En effet, l’entreprise ambitionne désormais de monter une unité de production de médicaments, consommables médicaux, produits cosmétiques et diététiques à Douala, la capitale économique camerounaise. L’investissement devrait absorber une enveloppe de 7 milliards de FCFA, apprend-on.

L’information a été révélée le 1er juin 2022 à Yaoundé, la capitale du pays, au cours de la signature de la convention d’investissement entre cette entreprise et l’Agence de promotion des investissements (API). Cette convention permettra à AD Pharma de bénéficier, dans le cadre de son projet, des exonérations fiscalo-douanières allant de 5 à 10 ans, aussi bien en phase de lancement que de production, conformément à la loi de 2013 (révisée en 2017) portant incitations à l’investissement privé au Cameroun.

Le projet d’AD Pharma s’intègre parfaitement dans la politique d’import-substitution mise en œuvre par le gouvernement camerounais depuis 2021, à l’effet non seulement de limiter la dépendance du pays des importations, mais aussi de développer un tissu industriel local robuste.

En effet, malgré l’existence d’une industrie locale, dont les investissements sont estimés à environ 50 milliards de FCFA par l’Association des industries du médicament, le marché du médicament au Cameroun reste largement dominé par les importations. Celles-ci ont culminé à 372 milliards de FCFA entre 2015 et 2017, selon les données du ministère du Commerce. Ce qui contribue à creuser le déficit de la balance commerciale du pays.

BRM

Lire aussi :

05-10-2021 - Produits pharmaceutiques : la contrebande et la contrefaçon accusées de plomber l’industrie locale

pndp-du-fait-des-intemperies-le-cameroun-sollicite-une-nouvelle-extension-du-projet-agropastoral-finance-par-l-ue
Prévu pour s’achever au cours de ce mois d’août après une extension des délais obtenus fin 2021, le projet agropastoral du Programme national de...
monnaie-la-depreciation-du-fcfa-face-au-dollar-augmente-la-dette-du-cameroun-de-420-milliards-de-fcfa-en-un-an
Les différentes variations à la hausse du taux de change du FCFA par rapport au dollar américain ont provoqué une augmentation de 420 milliards de...
semaine-de-l-innovation-un-eclairage-pour-l-ere-de-la-5-5g-pour-huawei
La prochaine évolution de la technologie 5G, que Huawei a baptisée 5.5G, nous est dévoilée à travers une feuille de route de l'industrie en matière...
orange-fab-cameroun-demarre-sa-premiere-saison
Orange Cameroun a lancé le 15 juillet dernier la première saison de son programme d’accélération de start-up Orange Fab, avec l’ambition de faire émerger...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev