logoIC
Yaoundé - 19 septembre 2021 -
Gestion publique

Fer : l’usine de transformation la plus moderne d’Afrique sub-saharienne sera opérationnelle à Douala en octobre 2021

Fer : l’usine de transformation la plus moderne d’Afrique sub-saharienne sera opérationnelle à Douala en octobre 2021

(Investir au Cameroun) - Le constructeur allemand SMS Group, qui exécute son tout premier contrat au Cameroun et sur l’ensemble de l’Afrique sub-saharienne, a récemment lancé la phase des essais de l’usine Prometal 4 dans la zone industrielle de Bassa à Douala, la capitale économique du pays. Après près de 3 années de travaux de construction (le chantier a été lancé fin 2018), ces essais s’achèveront dans quatre semaines.

« Dans quatre semaines, tout sera terminé et l’usine sera prête à démarrer la production. Nous nous activons déjà à la préparation de l’inauguration. Il va falloir également achever l’aménagement de la voie d’accès, dont les travaux vont débuter incessamment, sous l’égide de la Magzi (Mission d’aménagement et de gestion des zones industrielles, NDLR) », renseigne une source interne à Prometal, leader de l’industrie métallurgique au Cameroun.

Tout calcul fait donc, dès le mois d’octobre 2021, Prometal 4 permettra au Cameroun de disposer de l’usine de transformation de fer la plus moderne et la plus diversifiée d’Afrique sub-saharienne, selon ses promoteurs. Investissement d’environ 40 milliards de FCFA réalisé par la société Prometal, cette nouvelle usine fera passer la production globale de l’entreprise de 200 000 tonnes par an à plus de 300 000 tonnes, apprend-on officiellement.

 Cependant, au-delà de l’augmentation de la production, en quantité et qualité, soutiennent les promoteurs de l’usine, Prometal 4 permettra pour la première fois à une entreprise située en Afrique sub-saharienne de fabriquer des produits tels que des poutrelles, des cornières, des fers plats ou encore des fils machines, qui sont des produits intermédiaires permettant de fabriquer les clous, les fers lisses et les vis.

Impact sur l’économie

Jusqu’ici, apprend-on, ces produits sont importés par les pays africains (exception faite de deux du Maghreb). Leur production au Cameroun, selon les estimations de Prometal, permettra au pays de réduire le déficit de sa balance commerciale sur les matériaux de construction à base de fer d’environ 50%.

 Par ailleurs, à l’analyse, l’entrée en production de Prometal 4 devrait contribuer à doper le chiffre d’affaires de certains fournisseurs stratégiques de l’entreprise. Il s’agit notamment de la société d’électricité Eneo, à laquelle Prometal, son 2e client après Alucam (Compagnie camerounaise de l’aluminium), paye déjà des factures annuelles d’environ 4 milliards de FCFA ; ou encore de Gaz du Cameroun (GDC), qui reçoit déjà des paiements annuels de 1,6 milliard de FCFA de Prometal.

Dans le même temps, les contributions de ce leader de la métallurgie à l’assiette fiscale devraient également augmenter, sans compter les emplois générés dans le pays. Selon la direction générale des impôts du ministère des Finances, les recettes pourvues par Prometal sont passées d’un peu plus de 500 millions à 8 milliards de FCFA sur la période 2010-2019. Elles dépassent 10 milliards de FCFA par an de nos jours, à en croire l’entreprise, qui a constamment bénéficié de l’accompagnement de l’État du Cameroun au cours des 10 dernières années.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi :

02-06-2021 - Fer à béton : menacés par les importations, les producteurs locaux réclament un quota dans les projets d’infrastructures

13-01-2021 - L’usine de transformation du fer la plus moderne et diversifiée d’Afrique subsaharienne ouvrira au Cameroun en 2021

08-09-2021 - Privé du fer de Mbalam, Prometal est maintenu à flot grâce à plus de 155 milliards de FCFA d’exonérations fiscales

nachtigal-hydro-power-company-s-engage-a-appuyer-les-structures-de-formation-professionnelle-au-cameroun
Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Issa Tchiroma Bakary, vient de signer avec Nachtigal Hydro Power Company (NHPC), la société de...
yaounde-se-dote-de-sa-premiere-station-de-traitement-des-boues-de-vidanges-en-vue-de-structurer-la-filiere
La première station de traitement des boues de vidange de Yaoundé vient d’être mise en service, apprend-on d’un communiqué du maire de la ville, Luc...
hydrocarbures-grace-a-38-nouveaux-wagons-citernes-camrail-declare-une-evacuation-record-de-80-000-m3-en-juillet
Camrail, le transporteur ferroviaire au Cameroun, revendique une évacuation record de 80 000 m3 de gasoil, de super et jet au cours du mois de...
cacao-en-une-semaine-le-prix-minimum-du-kg-de-la-feve-camerounaise-augmente-de-150-fcfa-sur-le-marche-local
Ce 17 septembre 2021, le kilogramme de fèves de cacao est vendu à un prix minimum de 1100 FCFA, selon les données publiées par le Système d’information...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n113 Septembre 2021

Le Cameroun, l’autre pays du cacao


L’émergence du private equity camerounais


Business in Cameroon n103: September-2021

Cameroon: The other cocoa land


The rise of private equity

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev