logoIC
Yaoundé - 18 août 2019 -
Gestion publique

Le ministre des Sports demande la tête de Seedorf, après l’échec des Lions indomptables à la CAN 2019

Le ministre des Sports demande la tête de Seedorf, après l’échec des Lions indomptables à la CAN 2019

(Investir au Cameroun) - « La question du maintien de monsieur Seedorf à la tête de notre sélection fanion est clairement posée. Il ne me semble pas que cette question puisse trouver raisonnablement, objectivement, au regard de toutes les circonstances que j’ai évoquées, une réponse en termes de reconduction. Son maintien me parait problématique (…) J’ai demandé à monsieur le président de la Fécafoot de le lui signifier, conformément aux stipulations pertinentes du contrat ». Tels sont les propos de Narcisse Mouelle Kombi, le ministre camerounais des Sports.

Ce membre du gouvernement s’est ainsi prononcé sur l’avenir du sélectionneur de l’équipe fanion de football du Cameroun, au cours d’une interview accordée à la télévision nationale le 15 juillet 2019. Comme de nombreux autres Camerounais, le ministre des Sports ne semble pas digérer les errements du coach, qui ont conduit à l’élimination des Lions indomptables du Cameroun en huitièmes de finale de la CAN 2019, en Égypte.

 « Les Lions indomptables se sont signalés par un jeu parfois inefficace, monotone, stéréotypé, et même prévisible, ainsi que par l’absence d’un véritable leader de groupe. Leur élimination tient de l’incapacité de l’entraineur sélectionneur à mettre sur pied une équipe conquérante et cohérente ; de sa difficulté à maitriser l’ensemble du groupe et à y faire régner l’ordre et la discipline », soutient Narcisse Mouelle Kombi.

Détentrice du titre, l’équipe du Cameroun a perdu face au Nigeria par un score de 2 buts contre 3, après avoir mené au score par 2 buts contre 1. En l’espace de quelques minutes, les Lions indomptables du Cameroun ont été rattrapés au score avant de se faire devancer, à la suite d’un remplacement problématique du milieu défensif de l’équipe, Georges Mandjeck.

 Clarence Seedorf, qui a semblé n’avoir pas eu d’équipe type au cours de cette compétition, avait été engagé comme sélectionneur national du Cameroun en août 2018, pour une période de 4 ans. La résiliation anticipée de son contrat réclamée par le ministre ces Sports devrait engendrer le paiement de frais, au titre d’indemnisations.

BRM

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n87-88: Juillet / Août 2019

Ces multinationales qui réussissent au Cameroun


Le combat d’un Camerounais pour une justice fiscale internationale


Business in Cameroon n77-78: July - August 2019

Discovering multinationals that thrive in Cameroon


Meeting with the Cameroonian who fights for global tax fairness

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev