logoIC
Yaoundé - 19 février 2020 -
Gestion publique

Piccini promet d’éponger plus de 550 millions de FCFA d’arriérés de salaire dus aux employés du complexe sportif d’Olembe

Piccini promet d’éponger plus de 550 millions de FCFA d’arriérés de salaire dus aux employés du complexe sportif d’Olembe

(Investir au Cameroun) - Près d’un mois après son séjour au Cameroun en juillet dernier, Makonnen Asmaron, le président du groupe italien Piccini, a signé, le 15 août, un message porté. Il y prend l’engagement de faire régler des arriérés de salaires dus aux personnes ayant travaillé sur le site du Complexe sportif d’Olembe, dans la périphérie de Yaoundé.

Le président de Piccini indique que le paiement desdits arriérés de salaire à tous les ayants droit se fera de manière échelonnée. Dans ce sens, une première tranche d’un montant de 250 millions de FCFA sera payée à compter du 23 août 2019. La seconde, d’un montant de 300 millions de FCFA, sera réglée pour fin août 2019. Ce qui fait un total de 550 millions de FCFA. « Le reste pour fin septembre 2019 », promet Makonnen Asmaron.

En outre, le président de Piccini confirme que des dispositions techniques sont prises en vue de relancer les travaux de construction du complexe sportif d’Olembe. En effet, depuis plusieurs semaines, les travaux sont arrêtés du fait des tensions de trésorerie et des grèves à répétition des employés. Ce qui a amené Makonnen Asmaron a rencontré le 24 juillet dernier, à Yaoundé, le ministre camerounais des Finances (Minfi), Louis Paul Motaze. À l’occasion, il a sollicité du Minfi la signature d’une convention de cautionnement pour que l’entreprise obtienne un financement auprès des banques locales, afin d’accélérer le chantier. La presse attend toujours de connaître la suite qui a été réservée à cette requête.

Dans le cadre de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019 qui a été retirée au Cameroun, Piccini a décroché le marché de construction d’un complexe sportif, dont un stade de 60 000 places à Olembe, pour un montant de 163 milliards FCFA. L’infrastructure qui aurait dû être livrée au mois de septembre 2018 n’est toujours pas achevée.

S.A

huawei-felicite-au-cameroun-pour-son-investissement-dans-le-transfert-des-competences
L’équipementier chinois Huawei a organisé ce 19 février 2020 dans la capitale camerounaise, la première finale nationale de son concours dénommé « Huawei...
les-brasseries-du-cameroun-declarent-un-benefice-d-environ-16-milliards-de-fcfa-en-2019-en-baisse-de-34
Dans un communiqué à destination des investisseurs, publié le 21 janvier 2020, la Société anonyme des brasseries du Cameroun (SABC), filiale du groupe...
la-cicam-annonce-un-deficit-de-production-du-pagne-du-8-mars-journee-internationale-de-la-femme
La tradition du port du pagne le 8 mars, Journée internationale de la femme, pourrait être perturbée cette année 2020 au Cameroun. En effet, dans une...
banque-atlantique-cameroun-affiche-un-resultat-net-provisoire-de-7-milliards-de-fcfa-en-2019-en-hausse-de-17
Banque Atlantique Cameroun (BACM) informe qu’il a réalisé un résultat net provisoire de 7,1 milliards de FCFA au cours de l’exercice 2019, soit une hausse...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n94 Février 2020

Sociétés de transfert d’argent Le Cameroun au cœur de la bataille


Entretien : « Passer d’une administration bureaucratique à une gestion publique performante »


Business in Cameroon n84: February 2020

Money transfer business Cameroon is on the front line


Interview: «Shifting from bureaucratic management to efficient public management»

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev