logoIC
Yaoundé - 16 mai 2022 -
Gestion publique

Aéroport de Yaoundé : 4,5 kg de cocaïne saisis sur un passager d’Ethiopian Airlines en provenance du Nigeria

Aéroport de Yaoundé : 4,5 kg de cocaïne saisis sur un passager d’Ethiopian Airlines en provenance du Nigeria

(Investir au Cameroun) - Les agents de la Cellule aéroportuaire anti-trafics (CAAT) ont saisi le 24 janvier 2022 à l’aéroport international de Yaoundé-Nsimalen, situé dans la banlieue de la capitale camerounaise, une cargaison de 4,5 kg de cocaïne, annonce le service de communication de la direction générale des douanes du ministère des Finances. À en croire la même source, cette cargaison de drogue appartient à « un passager de sexe féminin en provenance de Lagos via Addis Abebas, par Ethiopian Airlines ».

Ce n’est pas la première fois que la compagnie aérienne éthiopienne est mêlée à une affaire de trafic au Cameroun. Début 2019, un autre passager nigérian en provenance de Lagos via Addis Abebas par la même compagnie, avait embarqué dans le vol transportant l’équipe nationale du Cameroun de football (U17), vainqueur de la Coupe d’Afrique des nations organisée en Tanzanie, avec 10 kilogrammes de cocaïne.

En août 2019, des douaniers en service à l’aéroport international de Douala avaient surpris un employé d’Ethiopian Airlines tentant d’embarquer une cargaison de 60 kg d’or dissimulée dans les couvertures destinées aux passagers. L’affaire, qui avait finalement été réglée au plan diplomatique a rebondi en octobre 2021, avec l’incarcération surprise des douaniers concernés à la prison de New-Belle à Douala. Mais, les deux fonctionnaires, qui avaient permis au Cameroun d’engranger près d’un milliard de FCFA au titre d’amendes dans cette affaire, avaient finalement été libérés au bout de 72 heures.

Depuis leur mise en place dans les aéroports de Douala et de Yaoundé, les Cellules aéroportuaires anti-trafics sont devenues de véritables bêtes noires pour les trafiquants. Opérationnelles depuis 2016, ces structures co-financées par l’Union européenne, dans le cadre du « Airport Communication Project » (Aircop), puis par le Japon, ont pour mission de lutter contre le trafic de drogue et autres activités illicites dans les aéroports.  

BRM

Lire aussi :

09-10-2016 - L’UE et le Japon aux côtés du Cameroun, pour lutter contre le trafic de drogue dans les aéroports du pays

ciment-le-cameroun-autorise-les-importations-du-congo-et-de-la-rdc-pour-satisfaire-la-demande-nationale
Dans une correspondance datant du 10 mai 2022, le ministre du Commerce (Mincommerce), Luc Magloire Mbarga Atangana, demande aux sociétés de...
emprunt-obligataire-2022-le-cameroun-fait-les-yeux-doux-aux-investisseurs-gabonais-et-congolais
Le ministre camerounais des Finances, Louis Paul Motazé (photo), lance ce 16 mai 2022, le Road-show du 6e emprunt obligataire de l’histoire des...
banque-mondiale-le-camerounais-albert-zeufack-nomme-directeur-des-operations-pour-l-angola-la-rdc-le-burundi
Dans une communication interne, la Banque mondiale vient d’annoncer la nomination de l’économiste camerounais Albert Zeufack au poste de directeur des...
bvmac-les-entreprises-affichent-une-capitalisation-boursiere-de-159-milliards-de-fcfa-a-fin-janvier-2022-en-hausse-de-13
Selon les informations du ministère camerounais des Finances, au 31 janvier 2022, les entreprises de la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique...

Cette start-up camerounaise veut lutter contre les déserts médicaux en Afrique

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n120:Avril 2022

Covid-19, guerre en Europe : des entreprises camerounaises vont souffrir


Albert Zeufack: « Le marché le plus important aujourd’hui, c’est l’Asie »


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev