logoIC
Yaoundé - 24 avril 2024 -
Gestion publique

Transport routier : le Cameroun se dote d’une plateforme pour combattre les faux certificats de visite technique

Transport routier : le Cameroun se dote d’une plateforme pour combattre les faux certificats de visite technique

(Investir au Cameroun) - Dans un communiqué signé le 27 mars 2023, le ministre des Transports, Jean Ernest Ngallé Bibéhé Massena (photo), annonce que son département ministériel a développé une plateforme numérique, dans l’optique de combattre la circulation de faux certificats de visites techniques des véhicules au Cameroun. À travers cette plateforme, apprend-on, il sera possible de vérifier l’authenticité de ce document délivré par les centres de contrôle technique agréés.

« Cette plateforme, accessible au public via le lien www.mintct.cm, sera désormais utilisée non seulement par les différentes équipes en charge des contrôles routiers, mais aussi par les compagnies d’assurances et partout où la présentation d’un certificat de visite technique est nécessaire », précise le ministre. La nouvelle plateforme rentre dans le cadre de la réforme de la sécurisation du processus du contrôle technique des véhicules, et la lutte contre les accidents de la route liés au mauvais état des véhicules.

Selon les statistiques officielles, 20% des accidents de la route au Cameroun sont causés par le mauvais état des véhicules. Afin de réduire ce pourcentage, le gouvernement camerounais a introduit depuis des années le contrôle technique des véhicules. Mais, au fil des ans, la visite technique automobile s’est considérablement dégradée dans le pays. Des réseaux, parfois mis en place avec la complicité des agents des centres de contrôle technique automobile, ont institué des circuits parallèles de délivrance de ce document, sans obligation de passer la visite technique.

En 2020, pour limiter cette fraude, le gouvernement a instauré un nouveau certificat de visite technique plus sécurisé. La plateforme qu’annonce le ministre Ngallé Bibéhé, elle, participe du dessein du gouvernement d’éradiquer le phénomène des faux certificats de visite technique des véhicules.

BRM

Lire aussi :

15-05-2020 - Pour freiner la fraude, le Cameroun institue une nouvelle vignette de contrôle technique automobile

eau-potable-le-projet-d-alimentation-de-yaounde-de-300-000-m3-j-est-acheve-mais-certains-quartiers-auront-encore-soif
La construction de l’infrastructure destinée à approvisionner la ville de Yaoundé en eau potable, captée depuis le fleuve Sanaga dans la région du Centre,...
developpement-local-la-finance-islamique-proposee-aux-communes-comme-alternative-au-financement-des-projets
Cyrille Ngnang, maire de Bafoussam 1er, dans la région de l’Ouest, a fait le déplacement pour Yaoundé, afin d’en apprendre un peu plus sur la finance...
camtel-recherche-des-avocats-et-conseils-juridiques-pour-defendre-ses-interets-dans-un-environnement-concurrentiel
La Cameroon Telecommunications (Camtel), opérateur historique des télécoms au Cameroun, a lancé le 19 avril dernier un appel à candidatures pour le...
marche-des-titres-de-la-beac-le-cameroun-prepare-une-operation-de-rachat-de-dette-une-grande-premiere-depuis-13-ans
Au mois de mai 2024, le Trésor public camerounais devrait lancer une opération de rachat de dette sur le marché des titres publics de la Banque des États...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev