logoIC
Yaoundé - 21 avril 2019 -
Gouvernance

Le gouvernement camerounais invité à s’inspirer des USA pour la dénonciation de la corruption par un système de récompenses

Le gouvernement camerounais invité à s’inspirer des USA pour la dénonciation de la corruption par un système de récompenses

(Investir au Cameroun) - Dans son rapport qu’il a publié fin 2018, la Commission nationale anti-corruption (Conac) invite le gouvernement camerounais à encourager la dénonciation de la corruption par un système de récompenses.

La Conac motive cette recommandation en prenant exemple sur le « Foreign Corrupt Practices Act of 1977 » (FCPA) des Etats-Unis  qui accorde des récompenses aux dénonciateurs d’actes de corruption, au prorata des biens que les autorités recouvrent grâce à leur démarche.

Cette disposition, explique la Conac, a fait disparaître le sentiment d’impunité que les puissants de ce pays nourrissaient au cours des années soixante-dix. En plus d’être protégés par la loi par plusieurs dispositifs anti-représailles, les citoyens sont encouragés à dénoncer les actes de corruption et leurs auteurs.

Parallèlement, le gouvernement camerounais est invité à protéger les dénonciateurs, victimes et témoins d’actes de corruption.

« A maintes reprises, la Conac a vécu des situations où un dénonciateur a refusé de matérialiser sa démarche par écrit, de peur de représailles, s’il arrivait qu’il soit identifié comme tel et devrait comparaître devant une juridiction pour affirmer ses dires », lit-on dans le rapport. Qui ajoute : « le motif pour lequel les dénonciateurs se rétractent très souvent est l’absence de textes ou de mécanismes qui leur permettent de témoigner, derrière une glace par exemple ou alors avec une voix difficilement reconnaissable ».

Sylvain Andzongo

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n84: Avril 2019

Cacao : l’industrie de transformation a le vent en poupe

Entretien avec Louis-Paul Motazé, ministre des Finances



Business in Cameroon n74: April 2019

Cocoa: The transformation industry is thriving

Interview with Louis-Paul Motaze, minister of finances


  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev