logoIC
Yaoundé - 29 janvier 2020 -
Mines

Le Cameroun est « le pays des éléphants » pour le cobalt et le nickel, selon Roger Murphy, CEO d’African Battery Metals

Le Cameroun est « le pays des éléphants » pour le cobalt et le nickel, selon Roger Murphy, CEO d’African Battery Metals

(Investir au Cameroun) - La junior minière britannique African Battery Metals vient d’annoncer le lancement des activités d’exploration sur les licences tombées dans son escarcelle au Cameroun, à la suite du rachat de la société Cobalt Blue Holdings.

A en croire African Battery Metals, ces licences sont à la fois proches et en partie contiguës au gisement de nickel-cobalt-manganèse de Nkamouna, dans la région de l’Est du Cameroun, sur lequel la société minière Geovic Mining détient une licence d’exploitation depuis 2003.

« Nous savons, grâce aux travaux d'exploration antérieurs de Geovic à Nkamouna, que cette région héberge l'une des plus importantes ressources de cobalt au monde n'appartenant pas à la RD Congo, et que nous sommes dans le pays des éléphants pour le cobalt et le nickel », a déclaré Roger Murphy, CEO de African Battery Metals.

Situé dans l’arrondissement de Lomié, dans la région forestière et minière de l’Est au Cameroun, le gisement de cobalt-nickel-manganèse de Nkamouna est, selon les études, doté d’un potentiel de 121 millions de tonnes de ressources minérales, avec des teneurs moyennes de 0,23% pour le cobalt, 0,65% pour le nickel et 1,35% pour le manganèse.

Selon les derniers rapports d’études sur ce gisement, datés de 2011, son exploitation nécessite des investissements de 615 millions de dollars US, soit environ 350 milliards de francs CFA. Le projet devrait générer 800 emplois directs et près de 400 emplois indirects.

Face à l’incapacité de Geovic Mining à mettre en exploitation ce gisement, à la faveur de la licence d’exploitation qui lui a été délivrée depuis 15 ans, le gouvernement camerounais, selon des sources autorisées, songe désormais à lui retirer ledit sésame, afin de l’attribuer à un autre opérateur minier plus concret et plus dynamique, au terme d’une procédure d’appel d’offres international.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi:

06-03-2018 - Cameroun : vers le retrait de la licence d’exploitation minière délivrée à Geovic Mining, sur le gisement du nickel-cobalt de Nkamouna

03-12-2014 - Cameroun : Geovic Mining Corp abandonne le projet d’exploitation du Nickel et Cobalt de Nkamouna

les-propositions-de-l-industrie-cosmetique-pour-developper-le-made-in-cameroon
En milieu de mois de janvier 2020, une rencontre entre le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana et les producteurs locaux de produits...
le-cameroun-occupe-le-40e-rang-du-classement-des-pays-les-plus-democratiques-d-afrique-economist-intelligence-unit
Dans son rapport 2019 sur la démocratie dans le monde, qui vient d’être publié, l’Economist Intelligence Unit (EIU) classe le Cameroun à la 40e...
a-fin-2019-l-encours-de-la-dette-publique-camerounaise-a-atteint-8-384-milliards-fcfa-soit-37-4-du-pib
Au 31 décembre 2019, l’encours de la dette publique et à garantie publique (ensemble des dettes contractées par l’État, entreprises et autres...
apres-plus-d-un-an-d-attente-l-operationnalisation-du-dispositif-d-appui-a-la-competitivite-du-cameroun-annoncee-pour-2020
Dans « Bulletin du Patronat » n° 77 de décembre 2019, produit par le Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam), Hans-Peter Schadek (photo), chef...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n92-93: Decembre 2019-Janvier 2020

Franc CFA : le débat est ouvert en zone CEMAC


Le Cameroun devient la place financière de la CEMAC


Business in Cameroon n82-83: December 2019-January 2020

CFA: The debate is open in the CEMAC


Cameroon becomes CEMAC’s financial center

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev