logoIC
Yaoundé - 09 février 2023 -
Travaux publics

L’investissement public chute de 12,4% au Cameroun à fin mars 2022 en glissement trimestriel

L’investissement public chute de 12,4% au Cameroun à fin mars 2022 en glissement trimestriel

(Investir au Cameroun) - Selon le rapport sur les Comptes nationaux du Cameroun au premier trimestre 2022, que vient de publier l’Institut national de la statistique (INS), l’investissement public a chuté de 12,4% par rapport au trimestre précédent. D’où la « contribution négative de 0,3 point à la croissance du PIB ».

Même si l’INS ne donne pas de pourcentage, cette baisse s’observerait aussi en glissement annuel. L’institut rend en effet la contraction dans le secteur public responsable du ralentissement de l’investissement global entre les premiers trimestres 2022 et 2021. Il s’est contracté de 6,7% entre les deux périodes.

Dans son rapport, l’INS n’explique pas les raisons de cette contraction de l’investissement public. Mais, elle peut être mise en lien avec le retard enregistré dans l’exécution du budget public cette année. Selon les analyses du FMI, cette réalité peut aussi s’expliquer par la réorientation de certains financements initialement destinés à l’investissement public vers la subvention des produits pétroliers. L’enveloppe de cette dépense a explosé du fait notamment de la guerre en Ukraine. Elle est aujourd’hui projetée à 780 milliards de FCFA en 2022.

« L’impact de la hausse des prix internationaux du pétrole sur le budget est mitigé. Car, l’augmentation des recettes pétrolières est plus que compensée par une hausse substantielle des subventions aux carburants (estimées à 2,9 pour cent du PIB, contre 0,5 pour cent en 2021) visant à maintenir inchangés les prix de détail administrés des carburants. L’augmentation du coût des subventions est donc compensée par la réduction d’autres dépenses, notamment celles consacrées aux projets d’investissement », a fait savoir l’institution de Bretton Woods aux autorités camerounaises. C’était à l’occasion des consultations conduites dans le pays du 15 au 29 juin 2022, au titre de la 2e revue du programme économique et financier en cours avec le Cameroun.   

BRM

transport-urbain-le-gouvernement-promet-une-augmentation-de-50-fcfa-des-tarifs-du-taxi-au-cameroun
Dans les prochains jours, les tarifs du transport urbain devraient connaître une augmentation de 50 FCFA au Cameroun. C’est la principale décision...
transport-urbain-les-activites-de-yango-suspendues-au-cameroun
Le ministre des Transports, Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe, vient de suspendre les activités de transport urbain de personnes via la plateforme...
eau-potable-l-arret-de-l-usine-d-akomnyada-accentue-les-perturbations-d-approvisionnement-a-yaounde
Ce 8 février 2023, les robinets sont secs dans de nombreux quartiers de Yaoundé. L’arrêt de la station de production d’Akomnyada a empiré les...
bois-et-hydrocarbures-font-baisser-les-exportations-1-au-cameroun-au-2e-trimestre-2022-ins
Au cours du 2e trimestre 2022, le volume des exportations du Cameroun a diminué de 1% en glissement annuel. Selon le rapport des Comptes...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev