logoIC
Yaoundé - 19 avril 2021 -
Assurance

La Caisse nationale de prévoyance sociale réalise un résultat financier de 43,7 milliards de FCFA en 2016

La Caisse nationale de prévoyance sociale réalise un résultat financier de 43,7 milliards de FCFA en 2016

(Investir au Cameroun) - En adoptant, le 1er mars 2017 à Yaoundé, le rapport de gestion et les états financiers de l’exercice 2016 de la Caisse nationale de prévoyance sociale (Cnps), les administrateurs de ce bras armé de l’Etat en matière de sécurité sociale, ont noté un résultat financier de 43,7 milliards de FCFA. Une performance jamais atteinte depuis juin 1967, date de la création de l’organisme, selon ces administrateurs.

Ce résultat s’explique, selon la direction générale de la Cnps, par la revalorisation, l'année dernière, des taux de cotisations sociales de 7 à 8,4 % et le relèvement du plafond des salaires cotisables de 300 000 FCFA à 750 000 FCFA. Ce qui a permis de corriger le déséquilibre technique structurel de la branche des pensions, et de supporter les dites pensions sans être obligé d’aller puiser dans les réserves de trésorerie.

Les administrateurs ont aussi noté que la gestion des placements financiers connaît un résultat excédentaire de 4,4 milliards de FCFA, contre 276 millions de FCFA en 2007, par exemple. Les dépôts à terme d'un montant de 13 milliards de FCFA, il y a de cela huit ans, sont évalués à 118 milliards de FCFA en 2016. Pour la première fois dans l’histoire de la Cnps, le déficit de l’action sanitaire et sociale est ramené à -223 millions de FCFA au cours de l’exercice sous audition, contre -2 milliards de FCFA en 2007.

Par ailleurs, le déficit des établissements de soins est passé de -4,1 milliards de FCFA en 2007 à -2,9 milliards de FCFA au 31 décembre 2016. Les charges de gestion hors salaires établis jadis à 16 milliards de FCFA en 2007, sont de 5,9 milliards de FCFA en 2016. Soit ,70% de réduction.

S.A

le-gicam-et-les-banques-veulent-un-assouplissement-de-la-reglementation-des-changes-en-vigueur-dans-la-cemac
La nouvelle règlementation des changes dans la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad) a fait l’objet d’un échange, le...
le-document-annexe-de-la-loi-de-finances-2021-qui-passe-au-scanner-la-situation-de-la-remuneration-des-agents-publics-divise-l-administration-publique-en-11-sous-secteurs-se-partageant-les-340-987-emplois-publics-pour-lesquels-l-etat-a-debourse-80
Selon la Caisse autonome d’amortissement (CAA), l’organe en charge de la gestion de la dette publique au Cameroun, le volume global de la dette intérieure...
les-impayes-des-etats-fragilisent-financierement-la-commission-des-forets-d-afrique-centrale
Le Conseil des ministres de la Commission des forêts d’Afrique centrale (Comifac) s’est réuni le 15 avril 2021, sous la présidence du ministre camerounais...
transfert-des-competences-huawei-etend-son-reseau-de-partenaires-au-cameroun-a-l-institut-africain-d-informatique
La filiale au Cameroun de l’équipementier chinois des télécoms Huawei a organisé le 14 avril 2021, sur le Campus de l’Institut africain d’informatique...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n108 Mars 2021

Personnel de l’Etat Un régime minceur s’impose


Un soutien à la compétitivité de l’industrie camerounaise


Business in Cameroon n98: March-2021

State personnel Time for a slimming diet


More support to boost the Cameroonian industry’s competitiveness

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev