logoIC
Yaoundé - 24 février 2020 -
Economie

En 2020, les « opérateurs économiques agréés » au Cameroun vont payer la douane après la sortie de leur marchandise du port

En 2020, les « opérateurs économiques agréés » au Cameroun vont payer la douane après la sortie de leur marchandise du port

(Investir au Cameroun) - Pour l’exercice 2020, le directeur général des Douanes (DGD), Fongod Edwin Nuvaga (photo), annonce que son administration va implémenter le statut « d’opérateur économique agréé ».

Ce statut, indique le DGD, « devrait permettre aux opérateurs retenus de sortir leurs marchandises dès déchargement du navire sous réserve de l’accomplissement des formalités douanières ultérieurement ». Ainsi, ces opérateurs ne seront plus obligés de payer la douane avant la sortie des marchandises comme cela se faisait par le passé.

Fongod Edwin Nuvaga n’a pas encore dévoilé les critères à remplir pour bénéficier de ce statut. Il indique, cependant, que cette mesure vise à stimuler les activités, promouvoir les investissements et la compétitivité des entreprises.

En attendant, le DGD note que l’institution de procédures dites de « circuit vert » (liquidation directe et enlèvement sans contrôle des marchandises) et « circuit bleu » (liquidation directe, enlèvement des marchandises et contrôle a posteriori) en 2019, permet à ce jour à certains opérateurs, sélectionnés sur leur haut degré de fiabilité, de sortir leurs cargaisons du port de Douala en 4 jours en moyenne contre 14 voire plus de 20 jours pour d’autres opérateurs.

De même, l’implémentation des contrats de performance depuis une décennie a permis de ramener de 5 jours à 2h en moyenne le temps de traitement des déclarations douanières par les services compétents au port de Douala, par exemple.

SA

transfert-des-competences-le-ministre-camerounais-de-l-enseignement-superieur-felicite-le-groupe-huawei
L’équipementier chinois Huawei a organisé ce 19 février 2020 dans la capitale camerounaise, la première finale nationale de son concours dénommé...
la-beac-fixe-a-500-millions-de-fcfa-le-capital-minimum-d-ouverture-des-bureaux-d-information-sur-le-credit-en-zone-cemac
La Banque des États de l’Afrique centrale (Beac) vient de publier une série de textes régissant le fonctionnement des Bureaux d’information sur le crédit...
le-conseil-d-administration-de-la-bvmac-renvoie-le-recrutement-d-un-nouveau-dg-initie-par-la-beac
Le Conseil d’administration de la Bourse régionale de valeurs mobilières d’Afrique centrale (BVMAC) s’est réuni le 20 février en son siège social à...
le-danemark-montre-son-interet-pour-le-developpement-du-secteur-maritime-et-portuaire-du-cameroun
Le ministre des Transports, Ernest Massena Ngalle Bibehe, a reçu en audience, le 19 février à Yaoundé, Jesper Kamp, l’ambassadeur du Royaume du Danemark...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n94 Février 2020

Sociétés de transfert d’argent Le Cameroun au cœur de la bataille


Entretien : « Passer d’une administration bureaucratique à une gestion publique performante »


Business in Cameroon n84: February 2020

Money transfer business Cameroon is on the front line


Interview: «Shifting from bureaucratic management to efficient public management»

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev