logoIC
Yaoundé - 28 janvier 2021 -

BannerICBC2021

Economie

APE : après 5 mois d’attente, le Cameroun débute le démantèlement tarifaire sur les véhicules, motos, carburants...

APE : après 5 mois d’attente, le Cameroun débute le démantèlement tarifaire sur les véhicules, motos, carburants...

(Investir au Cameroun) - La direction générale des douanes du ministère des Finances annonce que le Cameroun a entamé, depuis le 1er janvier 2021, la 5e phase du démantèlement tarifaire dans le cadre de l’Accord de partenariat économique (APE) avec l’Union européenne (UE). Cette phase, qui marque le début de la réduction des tarifs douaniers des produits dits du 3e groupe (véhicules, motos, carburants, ciments, etc.) importés des pays de l’UE, s’étendra jusqu’au 3 août 2021, précise la direction générale des douanes. Après quoi, l’on devrait passer à la 6e phase du démantèlement.

Le Cameroun tient ainsi sa promesse vis-à-vis de ses partenaires de l’UE, après avoir suspendu, en août 2020, l’entrée en vigueur de cette phase du démantèlement tarifaire, qui concerne notamment les produits à rendement fiscal élevé. À l’occasion, les autorités camerounaises avaient invoqué, dans un premier temps, les mesures de sauvegarde prévues à l’article 31 de l’APE, en raison notamment des ravages de la pandémie du Covid-19 sur les finances publiques.

 Mais, face à la récusation de l’application de l’article 31 de l’APE par les experts de l’UE (ni les pandémies ni les difficultés des finances publiques ne peuvent être invoquées pour déclencher les mesures de sauvegarde au sens de cet article de l’accord), le gouvernement camerounais a dû convoquer, dans un second temps, les « dispositions de l’article 57 de la Convention de Vienne de 1969 sur les traités internationaux, relativement au cas de force majeure ».

Selon les précisions faites par la douane camerounaise, en plus des produits du 3e groupe, dont les tarifs douaniers sont réduits de 10% depuis le 1er janvier 2021, cette 5e phase du démantèlement tarifaire porte à 60% la réduction des droits de douane sur les produits du 2e groupe et maintient à 100% la réduction du droit de douane à l’importation des produits du groupe 1.

Près de 400 milliards de FCFA pour le volet développement…

À titre de rappel, pour les produits du premier groupe, le démantèlement a débuté le 4 août 2016, à un rythme de décote de 25% par an sur le droit de douane applicable sur les produits de 1er groupe. Ce démantèlement est rendu à 100% depuis le 4 août 2019. Parmi ces produits, l’on peut citer les produits pharmaceutiques, les engrais, les pesticides, les tourteaux, les papiers et cartons, les bitumes et autres résidus de pétrole, la soude, le gypse, la craie, la chaux, le gaz, les produits chimiques inorganiques et organiques, les ordinateurs, les véhicules automobiles à usages spéciaux, les tracteurs, les parties & accessoires de motocycle, bicyclette et fauteuils roulants, les appareils pour laboratoire, etc.

Pour les produits du second groupe, dont le démantèlement a débuté le 4 août 2017, au rythme d’une décote de 15% par an sur le droit de douane applicable, l’objectif est d’encourager la production locale. Le démantèlement est rendu à 45% depuis le 4 août 2019. Il s’est accéléré à 60% depuis le 1er janvier 2021 et sera rendu à 100% en 2023.

Les produits du 2e groupe sont les plâtres, chaux, marbres, clinkers, intrants pour industries alimentaires (mélanges odoriférants... pour industries alimentaires ou des boissons, levures, etc.), fils machine, groupes électrogènes et convertisseurs rotatifs électriques, machines et appareils, véhicules automobiles pour le transport de marchandises (camion, etc.), remorques et semi-remorques, brouettes, certains parties et accessoires de véhicules (pare-chocs, ceintures, freins, roues, embrayages).

De sources officielles, en contrepartie du démantèlement tarifaire, la partie camerounaise attend de l’Union européenne une enveloppe de près de 400 milliards de FCFA dès l’année 2021 courante. Cette somme représente le financement du volet développement de l’APE.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi:

13-08-2020 - APE : le Cameroun reporte la suppression des droits de douane sur les véhicules, motos, carburants, ciments...

11-11-2020 - APE : malgré les protestations de l’UE, le Cameroun maintient la suspension du démantèlement tarifaire jusqu’à fin 2020

17-11-2020 - Volet développement de l’APE : dès 2021, le Cameroun attend de l’UE un financement de près 400 milliards de FCFA

a-fin-2019-le-regulateur-des-telecoms-reclamait-a-camtel-et-nexttel-pres-de-78-milliards-de-fcfa-de-redevances
Au cours de l’année 2019, l’Agence de régulation des télécoms (ART) a recouvré des recettes d’un montant global de 49,9 milliards de FCFA, en baisse...
le-turc-karpowership-propose-au-cameroun-la-production-de-300-mw-d-electricite-dans-un-bateau-au-port-de-douala
Le 25 janvier 2021, une délégation de la société turque Karpowership a été reçue par le Premier ministre camerounais, Joseph Dion Ngute. De bonnes...
conforte-par-les-paiements-de-l-etat-l-electricien-eneo-leve-100-milliards-de-fcfa-aupres-de-huit-banques-locales
Concessionnaire du service public de l’électricité au Cameroun jusqu’en 2031, Eneo, entreprise contrôlée par le fonds d’investissement britannique Actis,...
le-cameroun-elargie-le-spectre-des-marches-pouvant-faire-l-objet-de-passation-electronique
Dans le cadre de la dématérialisation des marchés publics au Cameroun, le ministre en charge du secteur (Minmap), Ibrahim Talba Malla, a signé le 19...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n104 Décembre 2020

L’émergence d’une industrie automobile camerounaise


La bataille du « Made in Cameroon »


Business in Cameroon n94-95: Décembre-2020

The rise of Cameroon’s automotive industry


The «Made in Cameroon» war

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev