logoIC
Yaoundé - 06 octobre 2022 -
Finance

Marché de la BEAC : en décembre 2021, le coût des obligations du Cameroun atteint le niveau le plus bas depuis juin 2019

Marché de la BEAC : en décembre 2021, le coût des obligations du Cameroun atteint le niveau le plus bas depuis juin 2019

(Investir au Cameroun) - Au cours du mois de décembre 2021, les Obligations du Trésor assimilables (OTA) émis par le Trésor camerounais sur le marché des titres de la banque centrale des États de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale) ont été rémunérées à un taux d’intérêt moyen de 4,34%. Selon les données compilées par la BEAC, c’est le taux le plus bas servi par le Cameroun sur cette catégorie de titres publics, depuis juin 2019.

En effet, entre les deux périodes, le taux d’intérêt moyen sur les OTA du Cameroun a chuté de 1,69%. Ce fléchissement atteint même 2,42% par rapport à la rémunération moyenne de 6,76% servie aux investisseurs sur les obligations camerounaises en juin 2020, au lendemain du déclenchement de la pandémie du coronavirus dans la zone Cemac. Entre juin et décembre 2021, cet indicateur a fléchi de 1,83%, passant de 6,17% à 4,34%.

À l’origine de cette embellie des coûts des OTA du Cameroun sur le marché de la BEAC, se trouve la solvabilité du pays, selon le ministère des Finances. À en croire les responsables de ce département ministériel, depuis sa première opération sur ce marché en novembre 2011, le Cameroun a remboursé 2 998 milliards de FCFA de dettes contractées sur le marché des titres publics de la BEAC, sans enregistrer le moindre défaut de paiement.

Cette crédibilité de la signature du Cameroun a pour conséquence de continuer à attirer les investisseurs vers les titres publics émis par le Trésor public camerounais, en dépit de la concurrence devenue de plus en plus rude avec le Gabon et le Congo sur les emprunts de moyens et longs termes sur le marché de la BEAC. Cette réalité donne à la partie camerounaise des armes pour pratiquer une politique très prudente des taux d’intérêt.

BRM

Lire aussi :

16-12-2021 - Titres publics de la Beac : le Gabon chipe au Cameroun la place de principal animateur du marché

28-10-2021 - Beac : profitant de la ruée des investisseurs, le Cameroun a émis des bons du Trésor rémunérés à moins de 2% en juin 2021

22-12-2021 - Marché des titres de la Beac : le Cameroun a remboursé 2 998 milliards de FCFA en 10 ans, sans défaut de paiement

l-investissement-public-chute-de-12-4-au-cameroun-a-fin-mars-2022-en-glissement-trimestre
Selon le rapport sur les Comptes nationaux du Cameroun au premier trimestre 2022, que vient de publier l’Institut national de la statistique (INS),...
la-snh-cherche-un-partenaire-pour-exploiter-un-champ-petrolier-onshore-dans-le-bassin-douala-kribi-campo
La Société nationale des hydrocarbures (SNH) vient de lancer un appel international de préqualification des sociétés pétrolières dans la perspective de...
le-cameroun-et-le-gabon-concentrent-74-6-des-credits-accordes-par-les-banques-de-la-cemac-a-fin-mars-2022
Selon les données compilées par la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), l’institut d’émission des six pays de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon,...
electricite-comment-l-incendie-du-poste-de-logbaba-menace-d-embraser-le-secteur-de-la-metallurgie-au-cameroun
Le 20 septembre 2022, peu avant 18h, un incendie s’est déclaré sur le réseau de transport d’électricité, notamment au poste de transformation de...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev