logoIC
Yaoundé - 19 avril 2024 -
Finance

Mobile Money: MTN et Orange se livrent une guerre des prix au Cameroun alors que la concurrence se renforce

Mobile Money: MTN et Orange se livrent une guerre des prix au Cameroun alors que la concurrence se renforce

(Investir au Cameroun) - MTN Cameroun, le leader du marché de la téléphonie mobile au Cameroun, a annoncé le 11 mars 2023, la réduction de 50% des tarifs des transferts d’argent sur MTN Mobile Money (MoMo), son service de transactions financières via le mobile géré par sa filiale dédiée, Mobile Money Corporation. « Profites sans modération de la réduction des frais de transferts MoMo : moins 50% sur tes transferts tous réseaux via *126 # ; moins 50% sur tous tes transferts via Ayoba : 0 F sur tous tes transferts via MoMo App », a annoncé l’opérateur à ses clients.

Cette baisse des prix survient après la réduction des tarifs de retrait par le concurrent Orange Money (OM). « Nos tarifs de retrait ont baissé de 25% en octobre dernier… », a récemment confié à Investir au Cameroun Anne Catherine Tchokonté, la DG d’Orange Money Cameroun SA. En clair, alors que les tarifs de retrait baissent de 25% pour le service Orange Money, ce sont plutôt les coûts des transferts d’argent qui sont réduits de 50% sur MTN Mobile Money.

Mais, par-dessus tout, la décision que vient de prendre la filiale locale du groupe sud-africain MTN s’apparente à une réponse à la décision prise par Orange Money Cameroun SA fin février 2023, d’acculer ses concurrents (MTN, Nexttel ou Camtel), en permettant à leurs clients d’ouvrir des comptes Orange Money sans changer de puces téléphoniques. « C’est effectivement une innovation majeure qu’Orange Money apporte aux consommateurs camerounais. Quel que soit notre réseau, nous pouvons tous avoir accès aux services Orange Money via l’application Orange Money Afrique et profiter de tarifs moins chers. Nos entités sœurs d’Orange Money au Sénégal et en Côte d’Ivoire ont également mis à disposition cette innovation sur leurs marchés respectifs », explique la DG d’Orange Money Cameroun.

Ces nouvelles offres tarifaires et de service surviennent dans un contexte marqué par le durcissement de la concurrence avec l’arrivée de nouveaux opérateurs dans la finance mobile au Cameroun. On peut, par exemple, citer Sara Money d’Afriland First Bank, Yoomee Money ou encore Campost Money. Des acteurs qui s’ajoutent aux opérateurs classiques du secteur du transfert d’argent, Express Union et Emi Money, qui se targuent d’avoir des prix plus bas malgré l’application, depuis le 1er janvier 2022, de la taxe de 0,2% sur les transferts d’argent. 

Pour rappel, MTN et Orange se disputent le leadership sur le marché du Mobile Money au Cameroun. En effet, alors qu’Orange revendique 70% de parts de marché du Mobile Money, avec 10 millions de comptes dans le pays et plus de 100 000 partenaires commerciaux, MTN affirme faire mieux. « Je crois pouvoir dire, par ailleurs, que nous sommes également passés leader du marché des services financiers mobiles, puisque notre filiale Mobile Money Corporation dispose désormais de la base d’utilisateurs actifs de Mobile Money la plus large du pays », a indiqué Mitwa Ng’ambi, la DG de MTN Cameroun, dans une interview parue il y a quelques jours dans la presse locale. Dans le détail, celle-ci précise que le service MTN Mobile Money enregistre « aujourd’hui plus de 5 millions d’utilisateurs actifs tous les mois ». À cela, il faut ajouter les 2 millions d’utilisateurs de son application Ayoba.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi :

24-02-2023 - Mobile Money : Orange accule ses concurrents en permettant à leurs clients d’ouvrir des comptes OM

28-02-2023 - Anne Catherine Tchokonté, DG d’Orange Money Cameroun : « nos tarifs de retrait ont baissé de 25% en octobre dernier… »

le-cameroun-confie-un-contrat-de-10-ans-a-l-ivoirien-impact-palmares-r-d-pour-la-securisation-de-son-visa-electronique
Le ministère des Relations extérieures a révélé que la société ivoirienne Impact Palmarès R&D SAS va gérer pendant 10 ans, renouvelables, son service...
capitalisation-boursiere-la-bvmac-toujours-loin-de-ses-objectifs-malgre-une-hausse-de-pres-de-37-en-2023
Selon le dernier rapport sur la politique monétaire de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), publié en mars 2024, l’activité boursière dans la...
visas-d-etudes-en-france-erratum
Le communiqué "Visa d’études en France : 7 structures spécialisées dans la fourniture d'attestations de virement irrévocable reconnues illégales",...
cemac-les-projets-miniers-devraient-porter-la-croissance-moyenne-annuelle-a-3-7-entre-2025-et-2027-beac
Après un taux de croissance économique de 3,6% attendue dans la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale) en 2024, soit son plus...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev