logoIC
Yaoundé - 18 avril 2021 -
Gestion publique

Depuis 7 ans, une procédure de mutation de titre foncier bloque la construction du Marriott Hôtel de Douala

Depuis 7 ans, une procédure de mutation de titre foncier bloque la construction du Marriott Hôtel de Douala

(Investir au Cameroun) - En 2007, la Société nouvelle de développement et d’investissement (SNDI), dont le conseil d’administration est présidé par Jean Claude Bissou, un opérateur économique camerounais établit aux Etats-Unis, a déboursé 823 millions de francs Cfa pour acquérir un terrain de 8000 mètres carrés au quartier Bonanjo à Douala. Objectif de cette acquisition : construire dans ce quartier résidentiel de la capitale économique du Cameroun, une filiale (200 chambres) de la célèbre chaîne hôtelière américaine Marriott International.

 

Mais depuis bientôt 7 ans, vient de révéler le quotidien Le Jour, le démarrage des travaux de ce projet devant doter le Cameroun de sont 2ème hôtel cinq Etoiles, après le Hilton (sanctionné par le ministère du Tourisme, le Mont Fébé a perdu une Etoile), est bloqué. Ceci, apprend-on, à cause des difficultés rencontrées par les porteurs de ce projet dans la mutation du titre foncier, risquant ainsi de compromettre un investissement estimé à 21 milliards de francs Cfa.

 

Au ministère des Domaines, du Cadastre et des Affaires foncières (MINDCAF), où une réunion sur le sujet s’est tenue le 9 février 2014, apprend-on, l’on met le blocage dans la mutation du titre foncier sur le compte du non versement par M. Bissou, d’une somme de 127 millions de francs Cfa devant servir à déguerpir les occupants actuels du site. «Faux!» rétorque l’intéressé, qui dit n’attendre que la communication du numéro du compte dans lequel les fonds doivent être versés pour s’exécuter.

 

Lire aussi

25-04-2012 - Habitat : Jean Clause Mbwentchou met la pression sur les chantiers de Douala

les-premiers-dirigeants-de-la-nouvelle-societe-nationale-des-mines-du-cameroun-nommes-dont-un-dg-de-39-ans
Après la nomination des membres du conseil d’administration le 14 avril dernier, les principaux dirigeants de la Société nationale des mines du Cameroun...
delestages-dettes-vetuste-du-reseau-de-transport-les-revelations-du-dg-d-eneo
A fin 2019, Eneo réclamait à ses clients 180 milliards de FCFA, dont 63 milliards aux seules entreprises publiques ou à capitaux publics. Et dans le même...
la-sodecao-se-prepare-a-distribuer-aux-producteurs-4-millions-de-plants-de-cacaoyers-a-haut-rendement
La Société de développement du cacao (Sodecao) se prépare à distribuer aux producteurs du Cameroun une cargaison de 4 millions de plants de cacaoyers à...
camwater-declare-des-pertes-d-un-milliard-de-fcfa-par-mois-du-fait-de-la-fraude-hydraulique
Sur les antennes du média audiovisuel gouvernemental CRTV, la Cameroon Water Utilities (Camwater), entreprise publique en charge de la gestion de l’eau...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n108 Mars 2021

Personnel de l’Etat Un régime minceur s’impose


Un soutien à la compétitivité de l’industrie camerounaise


Business in Cameroon n98: March-2021

State personnel Time for a slimming diet


More support to boost the Cameroonian industry’s competitiveness

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev