logoIC
Yaoundé - 25 juillet 2021 -
Infrastructures

Le Nigeria va inscrire la construction du port en eau profonde de Bakassi, frontalier au Cameroun, dans son budget 2022

Le Nigeria va inscrire la construction du port en eau profonde de Bakassi, frontalier au Cameroun, dans son budget 2022

(Investir au Cameroun) - Le projet du port en eau profonde de Bakassi dans le sud du Nigeria fait son bonhomme de chemin. Le dossier devrait être pris en compte dans l'élaboration du budget fédéral de 2022. L’annonce a été faite mardi 6 juillet par le gouverneur de l'État de Cross River, Benedict Ayade. Ce dernier rendait compte de son séjour à Abuja au cours duquel il s’est entretenu avec les autorités centrales sur les projets fédéraux prévus pour son État.

« J'ai eu une session de travail très fructueuse avec la présidence et je tiens à annoncer avec joie qu’elle a fait preuve d'un engagement très fort à propos du projet Bakassi Deep Seaport et de l'autoroute [...] le président s'est engagé à réaliser ce projet », a-t-il déclaré. L’infrastructure routière dont il est question ici s'étendra sur 275 km. En tant que voie d’acheminement au départ du futur port, elle vise à connecter les flancs sud-sud et sud-est du Nigeria avec les autres parties du pays.

En octobre 2019, le Conseil fédéral du Nigeria avait approuvé l’analyse de rentabilisation du projet du port en eau profonde de Bakassi. Situé à la frontière avec le Cameroun, il est destiné à devenir la principale passerelle maritime orientale du pays, servant de catalyseur pour la diversification de l'économie.

Les travaux du futur complexe portuaire, qui disposera d’un tirant d’eau de 20 mètres, sont estimés à 800 millions de dollars. Ils seront réalisés dans le cadre d’un partenariat public-privé (PPP) où la China Harbour Engineering Company (CHEC) est citée comme l’un des principaux investisseurs.

Une fois achevé, le port de Bakassi contribuera à réduire la congestion de celui de Lagos et du West Africa Container Terminal (WACT) situé au port d’Onne dans l'État de Rivers. Il participera également à faciliter le transport des produits agricoles entre les différentes régions du pays.

Romuald Ngueyap

Lire aussi : 

07-10-2019- Le Nigeria approuve la construction du port en eau profonde de Bakassi, à la frontière avec le Cameroun

electricite-les-industries-demandent-a-eneo-340-mw-d-energie-supplementaire
  Des demandes de fourniture d’électricité déposées chez Eneo, distributeur exclusif de l’énergie électrique au Cameroun, il ressort que les...
le-port-de-douala-casse-les-prix-pour-le-pesage-des-marchandises-en-direction-de-la-rca-et-du-tchad
L’autorité portuaire de la place de Douala-Bonabéri (PAD), principale porte d’entrée des marchandises au Cameroun, vient de baisser les prix de pesage des...
route-soa-awae-esse-le-maitre-d-ouvrage-remonte-les-bretelles-a-bofas-remplacant-du-nigerian-atidolf-defaillant
Au cours d’une mission d’inspection exécutée le 22 juillet, le ministre des Travaux publics (Mintp), Emmanuel Nganou Djoumessi, a remonté les bretelles à...
cacao-leger-flechissement-des-prix-dans-les-bassins-de-production-du-cameroun
Depuis le 22 juillet 2021, les prix moyens du kilogramme de fèves de cacao connaissent une légère baisse dans les bassins de production du pays. Selon le...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n111 Juillet Août 2021

La Grande Bretagne avance ses pions au Cameroun


Alamine Ousmane Mey : « 8% de croissance annuelle sur 10 ans est un objectif tout à fait réaliste »


Business in Cameroon n101: July August-2021

The UK makes strategic moves in Cameroon


Alamine Ousmane Mey: “8% yearly growth over 10 years is a realistic target

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev