logoIC
Yaoundé - 14 juillet 2020 -
Mines

Le Cameroun lance un appel d’offres pour l’attribution de titres miniers sur un bloc rutilifère d’un potentiel de 500 000 t

Le Cameroun lance un appel d’offres pour l’attribution de titres miniers sur un bloc rutilifère d’un potentiel de 500 000 t

(Investir au Cameroun) - Le gouvernement camerounais, à travers le ministère en charge des Mines (Minmidt), vient de lancer un appel d’offres international en vue de l’attribution de titres miniers sur le bloc rutilifère d’Akonolinga, à l'est de Yaoundé, la capitale du pays. Le potentiel rutilifère de ce secteur est estimé officiellement à plus de 500 000 tonnes (t).

L’appel d’offres est ouvert aux entreprises ou groupements installés au Cameroun ou à l’étranger ayant une expérience d’au moins cinq années dans le secteur minier. En outre, les entreprises qui vont postuler doivent avoir une expérience de l’Afrique et disposer d’un résultat d’exploitation global annuel dans le secteur minier d’au moins 150 millions de dollars, sur les cinq dernières années. Les dossiers de candidatures doivent parvenir au ministère des Mines, au plus tard le 15 janvier 2019.

Le rutile est connu au Cameroun depuis le début du siècle, mais il n'a été exploité qu’entre 1935 et 1955. Selon le Minmidt, la production totale de rutile recensée est de 15 000 tonnes environ, avec un maximum de 3320 t en 1944 ; l’exploitation est restée essentiellement artisanale.

Le Cameroun estime son potentiel rutilifère à 2 849 000 tonnes, lequel représente la deuxième ressource mondiale en rutile, juste derrière la Sierra Leone.

Sylvain Andzongo

face-aux-pressions-l-electricien-camerounais-eneo-suspend-a-la-methode-d-estimation-des-consommations-des-clients
Dans une lettre adressée à ses clients le 12 juillet 2020, la société Eneo, concessionnaire du service public de l’électricité au Cameroun, annonce que...
les-six-etats-de-la-cemac-ont-leve-262-3-milliards-de-fcfa-sur-le-marche-monetaire-au-mois-de-mars-2020
Dans son bulletin du marché monétaire, la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), institut d’émission des six pays de la Cemac (Cameroun, Congo, la...
ethiopian-airlines-devient-la-3e-compagnie-autorisee-a-reprendre-ses-vols-au-depart-et-a-destination-du-cameroun
« Ethiopian Airlines est (…) heureuse d’annoncer la reprise ses vols vers des destinations ouvertes à travers le monde, au départ de Douala et Yaoundé,...
le-cameroun-le-congo-le-gabon-et-le-tchad-decrochent-des-financements-de-155-milliards-de-fcfa-a-la-bdeac
155,05 milliards de FCFA. C’est le montant global des financements que la Banque de développement des États de l’Afrique centrale (BDEAC) vient d’octroyer...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n98 Juin 2020

Covid 19 Et maintenant, l’étendue des dégâts


Emmanuel de Tailly (SABC) : «Maintenir l’emploi coûte que coûte »


Business in Cameroon n88: June 2020

Covid 19 Its impacts so far


Emmanuel de Tailly (SABC) : «Preserving jobs at all costs»

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev