logoIC
Yaoundé - 20 mars 2019 -
Sécurité

L’Etat du Cameroun va annuler des titres fonciers établis sur des domaines aéroportuaires

L’Etat du Cameroun va annuler des titres fonciers établis sur des domaines aéroportuaires

(Investir au Cameroun) - L’aviation civile camerounaise (CAA) mène en ce moment une campagne de sensibilisation auprès des riverains de l’aéroport international de Yaoundé-Nsimalen, afin de leur présenter les enjeux de la préservation du domaine aéroportuaire.

La CCA s’appuie sur un récent rapport de l’Organisation de l’aviation civile internationale (Oaci) qui révèle que les aéroports internationaux du Cameroun et plus précisément celui de Yaoundé-Nsimalen,  sont « à haut risque en raison des populations installées sur la piste d’atterrissage. Celles-ci y cultivent des champs de maïs, et y construisent. Les habitants sont exposés à des déficiences pouvant affecter leur santé, ils n’auraient aucune chance de survie en cas d’accident ».

Avec le concours du ministère des Transports, il est indiqué aux riverains que l’Etat va annuler les titres fonciers établis sur des domaines aéroportuaires. A la suite de cette campagne de sensibilisation, la CAA espère que les populations et les autorités locales et administratives vont prendre conscience des risques à s’établir sur des réserves aéroportuaires.

Une pareille initiative a été engagée du côté de Douala où la CAA entend sauver les 400 hectares de terres appartenant à l’aéroport international de la ville, illégalement occupés par des familles qui y ont bâti leurs habitations.

S.A

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n83: Mars 2019

La douloureuse facture des importations

Parole d’expert : le point sur le secteur agricole camerounais



Business in Cameroon n73: March 2019

A heavy import bill

An expert review of Cameroon’s agricultural sector


  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev