logoIC
Yaoundé - 16 octobre 2019 -
Télécom

Au Cameroun, le provider de l’Internet satellitaire émirati Yahsat, ambitionne de «libérer le potentiel des entreprises et du service public »

Au Cameroun, le provider de l’Internet satellitaire émirati Yahsat, ambitionne de «libérer le potentiel des entreprises et du service public »

(Investir au Cameroun) - Le Country manager Afrique de Yahsat est formel. Selon Yannick Kashila (photo), en lançant officiellement son service de fourniture d’accès à Internet par satellite, YahClick au Cameroun, le 27 septembre 2018 dans la capitale économique du pays, l’opérateur émirati Yahsat ne se positionne pas en concurrent des providers de l’Internet déjà présents sur le marché local, mais apporte une petite révolution dans le secteur.

En effet, apprend-on de cette entreprise des télécoms basée aux Emirats arabes unis, le service YahClick est déployé grâce «à la bande KA, qui arrive au Cameroun pour la première fois», et permettra aux internautes camerounais des villes et des campagnes d’expérimenter «l’Internet satellitaire à haut débit», avec des vitesses de «100 mégabits/s en téléchargement et 25 mégabits/s en distribution», apprend-on.

«Ce sont des vitesses qui correspondent à la super 4G.», précise Eric Plunian, directeur commercial et marketing de Ringo, une société des télécoms bien connue sur le marché camerounais de l’Internet, et qui est partenaire de Yahsat dans le déploiement de YahClick au Cameroun, avec deux autres entreprises locales que sont Swecom et TechforA.

A en croire le Country manager Afrique de Yahsat, le coût, la qualité et la fiabilité de l’Internet satellitaire que déploie cet opérateur permettra tout simplement de «libérer le potentiel des entreprises camerounaises et du service public». «Il y a beaucoup d’entreprises qui n’ont pas connecté leurs sites, parce que les coûts étaient assez importants. Avec la bande KA, les coûts sont divisés par 8 voire 10, comparé à ce qui existe déjà sur le marché.», révèle le directeur commercial et marketing de Ringo. Selon lui, avec ses coûts très abordables, YahClick offrira non seulement la possibilité à beaucoup plus de particuliers et d’entreprises du Cameroun de pouvoir se connecter à l’Internet satellitaire (les coûts des kits à installer sont également divisés par au moins deux, apprend-on), mais contribuera également à booster le volume de leurs activités, grâce à une bande passante plus importante et la «connectivité ininterrompue» qu’offre ce service.

Citant quelques exemples des transformations apportées par YahClick au sein des entreprises et services publics dans les pays où il est déployé, le Country manager Afrique de Yahsat confie que ce service Internet satellitaire a, par exemple, permis au gouvernement sud-africain de réaliser un projet d’installation de 207 bibliothèques dans la plus grande région du pays, ou encore de connecter à l’Internet, 400 écoles en milieu rural au Kenya.

Par ailleurs, a-t-on appris, c’est grâce à YahClick que la Public Investment Corporation (PIC), l’entreprise en charge de la gestion du fonds de pension des fonctionnaires sud-africains, gère ses assurés sociaux éloignés des grandes villes du pays.

Brice R. Mbodiam  

Lire aussi:

26-09-2018 - Le marché de l’Internet par satellite au Cameroun s’enrichit d’un nouveau concurrent, Yahsat

25-05-2018 - Au Cameroun, une bataille franco-belge s’annonce sur le marché de l’internet par satellite

04-08-2017 - Après Bloosat, GoSat se connecte à Konnect Africa pour distribuer l’internet par satellite au Cameroun

les-transporteurs-terrestres-du-cameroun-levent-leur-mot-d-ordre-de-greve
« Les transporteurs routiers du Cameroun prennent acte des résolutions (…) et se félicitent du dialogue social qui a prévalu ; par conséquent,...
l-ape-entre-le-cameroun-et-l-ue-profite-davantage-aux-grandes-entreprises-et-aux-filiales-des-multinationales-gicam
« Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’APE [Accord de partenariat économique], pour l’instant, profite davantage aux grandes entreprises et aux...
la-banque-mondiale-alloue-117-milliards-de-fcfa-au-cameroun-pour-soutenir-ses-politiques-de-developpement
Alamine Ousmane Mey, le ministre en charge de l’Économie et l’Association internationale de développement (IDA), filiale de la Banque mondiale, ont signé...
malgre-la-grande-saison-des-pluies-le-prix-du-cacao-camerounais-resiste-depuis-le-20-septembre-2019-a-1080-fcfa-le-kg
Les pluies sont de plus en plus vigoureuses dans les bassins de production de fèves de cacao au Cameroun. Mais, en dépit de cette grande saison des...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n90: Octobre 2019

Agrobusiness : le Brésil prêt à montrer le chemin


Le Nord et l’Extrême Nord à l’heure du bilan


Business in Cameroon n80: October 2019

Agribusiness: Brazil ready to show Cameroon the way to higher spheres


Reviewing the state of things in the North and Far North

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev