logoIC
Yaoundé - 19 avril 2024 -
Travaux publics

Route Ekondo Titi-Kumba : la fin des travaux annoncée en 2025, 7 ans après la date initiale d’achèvement du chantier

Route Ekondo Titi-Kumba : la fin des travaux annoncée en 2025, 7 ans après la date initiale d’achèvement du chantier

(Investir au Cameroun) - Les travaux de construction de la route Ekondo Titi-Kumba (60 km), dans la région du Sud-Ouest du Cameroun, devraient s’achever au cours de l’année 2025. L’annonce a été faite par le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, lors du conseil de cabinet tenu le 29 juillet dernier dans les services du Premier ministre à Yaoundé, la capitale. Lancé en juillet 2016, le chantier devait initialement être livré en juillet 2018 pour un délai d’exécution de 24 mois. Mais les travaux avaient été interrompus en mai 2018, en raison de l’insécurité dans le Sud-Ouest, l’une des deux régions anglophones du pays en proie à des revendications séparatistes depuis fin 2016.

Les travaux ont repris quatre ans plus tard sous la conduite du Bataillon d’intervention rapide (BIR), une unité d’élite de l’armée camerounaise. Le ministre des Travaux publics assure que les équipes du BIR poursuivent leurs prestations sur le terrain, en dépit des conditions sécuritaires complexes dans la région. Des chronogrammes de travaux ont ainsi été déployés et permettent aux équipes de couvrir plusieurs zones, apprend-on. Emmanuel Nganou Djoumessi affirme que ces travaux ont connu des avancées notables depuis la reprise du chantier par le BIR. « Au nombre des avancées, l’on compte l’achèvement des études hydrauliques et hydrologiques, la production des agrégats ainsi que le début de l’application des couches de chaussée », peut-on lire dans le communiqué final ayant sanctionné le conseil de cabinet du mois de février. D’où l’optimisme affiché par le membre du gouvernement, qui laisse entendre que les travaux pourraient être livrés d’ici le premier trimestre de 2025. Soit près de 7 ans après la date prévisionnelle d’achèvement des travaux.

En rappel, le projet de construction de la route Ekondo Titi-Kumba (Sud-ouest) fait partie du volet routier du Plan d’urgence triennal (Planut) qui vise à accélérer la croissance économique dans le pays et à améliorer les conditions de vie des populations. Le marché de construction de cette route avait été attribué au départ à la société tunisienne Soroubat pour un montant total de 38,2 milliards de FCFA. Le 15 janvier dernier, le ministre des Travaux publics a annoncé que le contrat de cette société a été résilié pour « cas de force majeure », les équipes de l’entreprise ayant été attaquées par les combattants séparatistes et les équipements vandalisés avec mort d’hommes. À la faveur d’une décision du chef de l’État, les travaux ont par la suite été attribués au BIR qui devrait empocher 40 milliards de FCFA dans le cadre de ce projet.

P.N.N

Lire aussi :

19-01-2024 : Route Ekondo Titi-Kumba (60 km) : les contrats passés avec Soroubat et Bet Comete résiliés à cause de l’insécurité

le-cameroun-confie-un-contrat-de-10-ans-a-l-ivoirien-impact-palmares-r-d-pour-la-securisation-de-son-visa-electronique
Le ministère des Relations extérieures a révélé que la société ivoirienne Impact Palmarès R&D SAS va gérer pendant 10 ans, renouvelables, son service...
capitalisation-boursiere-la-bvmac-toujours-loin-de-ses-objectifs-malgre-une-hausse-de-pres-de-37-en-2023
Selon le dernier rapport sur la politique monétaire de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), publié en mars 2024, l’activité boursière dans la...
visas-d-etudes-en-france-erratum
Le communiqué "Visa d’études en France : 7 structures spécialisées dans la fourniture d'attestations de virement irrévocable reconnues illégales",...
cemac-les-projets-miniers-devraient-porter-la-croissance-moyenne-annuelle-a-3-7-entre-2025-et-2027-beac
Après un taux de croissance économique de 3,6% attendue dans la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale) en 2024, soit son plus...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev