logoIC
Yaoundé - 24 septembre 2022 -
Travaux publics

Partenariat public-privé : la France fait une offre d’assistance technique au Cameroun

Partenariat public-privé : la France fait une offre d’assistance technique au Cameroun

(Investir au Cameroun) - Les contours d’une assistance technique de la France au bénéfice du Cameroun, pour la réalisation des projets en mode partenariat public-privé (PPP), étaient au centre d’une séance de travail tenu ce 14 mai au ministère des Travaux publics (Mintp).

Cette assistance technique devrait concerner « l’élaboration d’une méthodologie de planification qui consiste à identifier, sélectionner et à prioriser des projets PPP ; la réalisation des études de préfaisabilité sur des projets issus des listes restreintes ; l’accompagnement des experts des ministères techniques dans un souci de transfert de compétences », a-t-on appris du Mintp, au sortir de cette réunion qui a connu la participation du Conseil d’appui à la réalisation des contrats de partenariat (Carpa), l’organisme expert du Cameroun en matière de PPP.

L’offre de Paris est portée par l’Agence française de développement (AFD) et Expertise France, une agence publique française de conception et de mise en œuvre de projets internationaux de coopération technique. Pour le ministre Emmanuel Nganou Djoumessi, cet « accompagnement de la partie française » est « innovant ». Aussi, le membre du gouvernement a-t-il souhaité sa matérialisation rapide. 

Le Cameroun veut réduire son rythme d’endettement pour le contenir à 50% du PIB en 2025. Pour atteindre cet objectif tout en continuant de réaliser ses projets, le pays compte notamment sur les PPP. Actuellement, le Cameroun cherche, par exemple, à achever des projets autoroutiers déjà entamés par ce mode de financement.

C’est le cas par exemple l’autoroute Yaoundé-Douala que l’État a entreprise de réaliser la deuxième phase en mode PPP. Trois groupements d’entreprises ont déjà été présélectionnés : le groupement français Sogea-Satom-Vinci/Razel-Fayat ; le groupement portugais Mota Engil Engenharia Construcao Africa et le groupement chinois Sinohydro-PCRB-SDHS. Le Mintp estime le coût global de la 2e phase (136 km) à 812,8 milliards de FCFA (hors taxes).

S.A.

affaires-glencore-et-sinosteel-au-cameroun-cas-pratiques-du-besoin-de-plus-de-transparence-sur-les-contrats-extractifs
Durant le mois de mai 2022, le Cameroun a connu une polémique à propos d’une convention d’exploitation de fer signée entre son gouvernement...
reconstruction-de-raffinerie-de-la-sonara-le-trader-suisse-vitol-se-positionne
Le trader suisse Vitol SA est intéressée par la reconstruction de la raffinerie de la Société nationale de raffinage (Sonara) du Cameroun, ravagée par un...
titres-publics-de-la-beac-avec-plus-de-81-de-l-encours-les-prets-de-plus-d-un-an-dominent-le-marche
Selon la Cellule de règlement et de conservation des titres (CRCT) de la Beac, la structure des titres sur le marché des titres publics à fin août 2022...
bvmac-la-premiere-cotation-de-l-emprunt-obligataire-2022-2029-de-l-etat-du-cameroun-annoncee-pour-le-28-septembre
Le 6e emprunt obligataire de l’État du Cameroun (2022-2029), qui avait permis au pays de lever 235 milliards de FCFA sur la Bourse des valeurs...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev