logoIC
Yaoundé - 18 août 2022 -
Agriculture

Agrobusiness : la SABC entre dans le marché des aliments pour animaux en absorbant la provenderie de Somdiaa

Agrobusiness : la SABC entre dans le marché des aliments pour animaux en absorbant la provenderie de Somdiaa

(Investir au Cameroun) - La Compagnie fermière camerounaise, dernier-née du groupe Société anonyme des brasseries du Cameroun (SABC), entre dans le marché local des aliments pour animaux en procédant à une fusion-absorption de la Société camerounaise pour l’élevage et la provenderie (Scep), une joint-venture du consortium français opérant dans l’agroalimentaire, Glon Sanders-Somdiaa.

En effet, apprend-on d’un communiqué conjoint publié ce 4 juillet, le conseil d’administration de la CFC et celui de Scep ont établi, le 14 juin dernier, un projet de traité aux termes duquel, les deux sociétés vont fusionner par voie d’absorption entraînant la dissolution sans liquidation de la filiale de Somdiaa. « Cette opération de fusion est motivée par la réalisation de la mission première de la société Scep qui était de tester le marché de l’alimentation animale au Cameroun pour ensuite passer le relais à une structure plus aboutie favorisant l’intégration de l’activité “poussins” et les coproduits de l’activité “maïs” ce qui est le cas aujourd’hui de l’activité principale de la CFC », indique le communiqué co-signé des deux entités.

Dans cette fusion, les actifs nets apportés par la Scep, créée en 2014 à Douala, sont de 335,18 millions de FCFA. Mais précise le communiqué, ce montant ne se traduira pas par une augmentation de capital de la CFC qui demeure à 10 milliards de FCFA. Les démarches judiciaires pour faire valider cet acte ont été engagées à Yaoundé et Douala.

Avec cette opération, la CFC se dote d’une provenderie qui était absente des activités depuis son lancement officiel en novembre 2021. En absorbant la Scep, la filiale de SABC hérite désormais d’une capacité de production et commercialisation de 3 tonnes par heures de concentrés pré-mix pour volaille et bétail. En un mois, cela fait une production d’environ 2 160 tonnes par mois, soit 25 920 tonnes par an.

Mais il faut noter que sur le marché local, la nouvelle unité de production est encore un petit poucet face à un pionnier comme la Société des provenderies du Cameroun (SPC). L’entreprise du défunt multimilliardaire camerounais, Jean Samuel Noutchogouin, produit pour l’heure 55 000 tonnes d’aliments par an, soit le double de la production de la Scep. L’entreprise pense détenir le quart du marché national des aliments pour le bétail.

Sylvain Andzongo

Lire aussi :

20-01-2022-Compagnie fermière du Cameroun : la SABC monte dans le capital qui augmente de 7,5 milliards de FCFA

marches-publics-jugee-frauduleuse-la-pratique-des-rabais-consentis-manuscrits-desormais-interdite-au-cameroun
La pratique des « rabais consentis » manuscrits qui consiste pour les soumissionnaires d’indiquer après l’ouverture des offres, dans leur acte...
le-brasseur-sabc-offre-des-couveuses-made-in-cameroun-a-8-hopitaux-pour-ameliorer-la-prise-en-charge-des-prematures
Le 16 août 2022, la SABC, l’entreprise leader du marché brassicole au Cameroun, a procédé à la remise de huit couveuses fabriquées localement à huit...
budget-le-cameroun-peine-a-tenir-compte-de-l-egalite-homme-femme-malgre-les-instructions-de-paul-biya
Dans sa récente circulaire relative à l’intégration et à l’évaluation de la budgétisation sensible au genre (c’est-à-dire qui tient en compte l’égalité...
rentree-scolaire-la-start-up-camerounaise-evo-solutions-lance-un-service-de-commande-et-de-livraison-de-manuels
En composant le numéro court 8098 sur son téléphone, il est désormais possible pour les parents d’élèves vivants dans les villes de Yaoundé et Douala...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev