logoIC
Yaoundé - 28 septembre 2020 -
Agriculture

Un financement de 110 milliards de FCFA pour améliorer la production agricole dans le Nord du Cameroun

Un financement de 110 milliards de FCFA pour améliorer la production agricole dans le Nord du Cameroun

(Investir au Cameroun) - Le Conseil d’administration de la Banque mondiale a approuvé, le 8 septembre 2020, un financement d’un montant de 200 millions de dollars (environ 110 milliards de FCFA) en faveur du Cameroun, a annoncé l’institution de Bretton Woods dans un communiqué officiel. Ce financement permettra au pays de « fournir des services d’irrigation et de drainage durables, et d’améliorer la production agricole dans la vallée de la Bénoué, située dans la région du Nord, une des zones les plus pauvres et densément peuplée du pays », précise le bailleur de fonds.

« L’irrigation est fondamentale pour assurer la sécurité alimentaire dans cette région soudano-sahélienne très fragile et vulnérable aux chocs climatiques », explique Abdoulaye Seck, directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Cameroun. Et ce dernier de poursuivre : « la dimension sociale est au cœur de ce projet, car le développement de la vallée de la Bénoué favorisera la résilience des communautés vulnérables, en renforçant leurs moyens de subsistance et leur écosystème, tout en leur permettant de s’adapter à l’impact des chocs climatiques. »

Concrètement, les fonds mis à disposition par la Banque mondiale permettront de financer le Projet pour la valorisation des investissements dans la vallée de la Bénoué. Celui-ci prévoit « la construction et la réhabilitation d’infrastructures d’irrigation et de drainage, la mise sur pied d’un système d’alerte précoce en cas d’inondations, ainsi qu’une assistance technique pour appuyer les institutions ».

Il est également question, dans le cadre de ce projet, de soutenir les PME locales, la production agricole et l’agro-industrie, y compris le nivellement et la préparation des terres, la riziculture mécanisée et l’accès aux intrants. Ce projet, apprend-on, permettra également de renforcer les capacités de la Mission d’études pour l’aménagement et le développement de la province du Nord (Meaden), la structure paraétatique en charge de la vallée de la Bénoué.

BRM

Lire aussi:

06-07-2020 - Dès 2020, le Cameroun va lancer l’aménagement de 11 000 ha de périmètres hydro-agricoles et piscicoles dans le Nord

formation-bollore-annonce-une-longue-collaboration-avec-l-universite-de-douala
Malgré la pandémie de Covid-19, le groupe Bolloré a tenu à organiser son « Marathon Day ». Bien que virtuelle cette année, cette « course solidaire », qui...
immigration-la-belgique-finance-des-projets-pour-encourager-le-retour-de-3-000-clandestins-camerounais
12 000 Camerounais sont en situation régulière en Belgique tandis que 3 000 sont clandestins. La révélation a été faite au cours d’une audience tenue le...
avec-52-9-des-parts-du-marche-le-banquier-uba-est-le-premier-partenaire-des-exportateurs-de-cacao-au-cameroun
Au cours de la dernière campagne cacaoyère, achevée le 15 juillet 2020, onze banques commerciales installées au Cameroun ont servi d’intermédiaires entre...
l-allemand-andritz-hydro-interesse-par-la-fourniture-d-equipements-aux-ouvrages-hydroelectriques-de-nachtigal-et-lom-pangar
Au Cameroun, les centrales hydroélectriques en projet de Nachtigal (420 MW) et Lom Pangar intéressent la firme allemande Andritz Hydro. Au ministère...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n101 Septembre 2020

Covid-19 Des entrepreneurs s’expriment


Les populations défendent leur patrimoine foncier


Business in Cameroon n91: september-2020

Covid-19 Insights from entrepreneurs


Land squabbles between citizens and the government

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev