logoIC
Yaoundé - 20 novembre 2018 -
Banque

Afreximbank et la BDEAC s’accordent sur un financement de 327 milliards FCFA pour des projets intégrateurs de la CEMAC

Afreximbank et la BDEAC s’accordent sur un financement de 327 milliards FCFA pour des projets intégrateurs de la CEMAC

(Investir au Cameroun) - La Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) et la Banque africaine d’import-export (Afreximbank) ont signé, le 11 juillet dernier, un accord-cadre de cofinancement de 500 millions d’euros (environ 327,5 milliards FCFA), en faveur de la CEMAC. La signature de la convention a eu lieu à Abuja, au Nigeria, entre le président d’Afreximbank, Dr Benedict Oramah (photo, gauche), et son homologue de la BDEAC, Fortunato Ofa Mbo Nchama (photo, droite).

Avec cet appui financier, la BDEAC affirme qu’elle sera en mesure de répondre aux nombreuses sollicitations de financement des projets émanant des pays de la CEMAC, constituée du Cameroun, de la RCA, du Congo, du Gabon, de la Guinée équatoriale et du Tchad.

Ces pays ont « résolument orienté leurs politiques économiques vers la diversification des économies, en vue de bâtir leur développement de manière durable », se félicite la Banque.

D’un autre côté, indique la BDEAC, ce partenariat offre à Afreximbank une opportunité de participer au développement économique et social des pays de la sous-région, à travers le financement notamment des projets intégrateurs et des projets qui permettent de promouvoir le commerce intra-africain. Au final, cela donne la possibilité d’avoir une meilleure visibilité d’Afreximbank en Afrique centrale.

S.A

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n79: Novembre 2018

Le secteur financier camerounais se digitalise à grande vitesse

L’anacarde, un vaste potentiel de revenus et d’emplois



Business in Cameroon n69: November 2018

Cameroon’s finance sector goes through rapid digitalization

Cashew, a sector with great potential, both for revenues and job creation