logoIC
Yaoundé - 20 novembre 2018 -
Banque

Après la Cobac en 2017, le gouvernement camerounais, à son tour, autorise Crédit communautaire d'Afrique à exercer comme banque

Après la Cobac en 2017, le gouvernement camerounais, à son tour, autorise Crédit communautaire d'Afrique à exercer comme banque

(Investir au Cameroun) - Au tour du gouvernement camerounais de donner son onction au Crédit communautaire d’Afrique (CCA). L’établissement de microfinance a reçu l’autorisation du ministre des Finances, le 11 juin, pour devenir une « banque universelle ».

Il faut noter que l’autorisation du gouvernement camerounais intervient, plus d’un an après l’avis conforme de la Commission bancaire d’Afrique centrale (Cobac). En effet, le président du conseil d’administration de la CCA, Albert Nkemla, avait annoncé, le 20 mars 2017, qu’après deux ans de procédure de surveillance par la Commission bancaire d’Afrique centrale, la microfinance avait reçu quitus pour devenir la 15ème banque du Cameroun.

Albert Nkemla avait même indiqué à l’époque que son objectif est que la CCA devienne, à moyen terme, la 3ème banque du pays, en matière de performances.

Au 31 décembre 2017, la CCA affiche un résultat net de 692 millions FCFA avec un portefeuille de 450 000 clients répartis dans 42 agences. L’encours de dépôts de la clientèle est estimé à 170,7 milliards FCFA. L’encours brut de crédits est de 78,9 milliards. Le total bilan, lui, est de 182 milliards FCFA.

S.A

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n79: Novembre 2018

Le secteur financier camerounais se digitalise à grande vitesse

L’anacarde, un vaste potentiel de revenus et d’emplois



Business in Cameroon n69: November 2018

Cameroon’s finance sector goes through rapid digitalization

Cashew, a sector with great potential, both for revenues and job creation