logoIC
Yaoundé - 10 juillet 2020 -
Economie

Coronavirus : le Cameroun suspend l’importation d’animaux et produits halieutiques provenant des pays touchés par l’épidémie

Coronavirus : le Cameroun suspend l’importation d’animaux et produits halieutiques provenant des pays touchés par l’épidémie

(Investir au Cameroun) - Dans un communiqué officiel signé le 3 février 2020, le ministre de l’Élevage, des Pêches et des Industries animales (Minepia) du Cameroun annonce la suspension, « jusqu’à nouvel ordre », de la délivrance « des avis techniques d’importation d’animaux vivants, de produits d’origine animale et halieutique frais ou congelés et non manufacturés », en provenance « des pays abritant des foyers actifs » du coronavirus.

Dans le même temps, le Dr Taïga (photo) instruit ses collaborateurs sur l’ensemble du territoire, de « prendre toutes les dispositions nécessaires pour maintenir la veille sanitaire active des services vétérinaires sur toute l’étendue du territoire national, et de renforcer les mesures d’inspection et de contrôle sanitaire vétérinaire aux frontières portuaires, aéroportuaires et terrestres, ainsi qu’aux différents postes de contrôle sanitaire ».

Le réservoir du coronavirus se trouve chez les animaux (chauves-souris, serpents, dromadaires…). Il se transmet de l’animal à l’homme et la transmission interhumaine est prouvée. Une épidémie de cette maladie s’est déclenchée en Chine le 31 décembre 2019, avant de se propager dans d’autres pays.

Jusqu’ici, aucun cas n’a été déclaré sur le territoire camerounais. Mais, a rassuré le ministre de la Santé publique, Manaouda Malachie, un plan de riposte est d’ores et déjà déclenché dans le pays.

Depuis le 28 janvier 2020, le Cameroun tient cependant sa première victime du coronavirus, avec la contamination, en Chine, du jeune Pavel Daryl Sem Kenou, étudiant camerounais de 21 ans inscrit à l’Université de Yangtsé. Interné dans un l’hôpital de Jengzhou, ce jeune camerounais a contracté le virus lors d’un séjour dans la ville chinoise de Wuhan, considérée comme l’épicentre de l’épidémie.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi:

03-02-2020 - Coronavirus : une première victime camerounaise enregistrée en Chine

le-cameroun-projette-d-injecter-pres-de-98-milliards-de-fcfa-dans-le-secteur-des-industries-et-services-en-2021
Dans le cadre de la loi de finances 2021 en cours d’élaboration, le gouvernement camerounais projette de consacrer une enveloppe budgétaire de 97,85...
a-fin-avril-2020-l-encours-de-la-dette-publique-du-cameroun-est-estime-a-8-826-milliards-de-fcfa-soit-38-6-du-pib
À fin avril 2020, l’encours de la dette publique et à garantie publique du Cameroun est estimé par l’autorité nationale en charge du crédit à 8 826...
l-offre-de-production-de-la-centrale-hydroelectrique-de-memve-ele-passe-de-60-a-90-mw
Entre le 25 octobre 2019 et le 7 juillet 2020, la centrale hydroélectrique de Memve’élé (211 MW) est passée de 60 à 90 MW, grâce aux récents...
les-six-pays-de-la-cemac-invites-a-fournir-la-liste-des-entreprises-publiques-a-introduire-en-bourse
Le Comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique centrale (Umac), qui a tenu une session par visioconférence le 3 juillet 2020, vient d’interpeller...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n98 Juin 2020

Covid 19 Et maintenant, l’étendue des dégâts


Emmanuel de Tailly (SABC) : «Maintenir l’emploi coûte que coûte »


Business in Cameroon n88: June 2020

Covid 19 Its impacts so far


Emmanuel de Tailly (SABC) : «Preserving jobs at all costs»

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev